Caritaspatrum
Accueil du siteLES MERES DE L’EGLISE ET AUTRES DAMESMarie-Madeleine, témoin et apôtre
Dernière mise à jour :
vendredi 20 octobre 2017
Statistiques éditoriales :
785 Articles
1 Brève
73 Sites Web
29 Auteurs

Statistiques des visites :
227 aujourd'hui
273 hier
488828 depuis le début
   
Marie-Madeleine, témoin et apôtre
Loin des polars à sensations, le professeur Emilien Lamirande (Université d’Ottawa) invitait à une recherche exigeante et rigoureuse de la mémoire de Marie de Magdala d’après l’ancienne littérature chrétienne.
 
Articles publiés dans cette rubrique
mercredi 15 juillet 2015
par Emilien LAMIRANDE
Données évangéliques
Dans la perspective du rôle des femmes dans l’assimilation et la transmission du savoir dans l’Église, après avoir évoqué les Évangiles canoniques on s’arrête dans cette première partie aux écrits apocryphes ou gnostiques qui font de Marie-Madeleine, par sa pénétration du message de Jésus et sa mission de le répandre, une figure privilégiée de témoin, de disciple et d’apôtre (Ire partie).

lire la suite de l'article
vendredi 20 novembre 2015
par Emilien LAMIRANDE
Apport de la littérature apocryphe et gnostique
Dans la perspective du rôle des femmes dans l’assimilation et la transmission du savoir dans l’Église, après avoir évoqué les Évangiles canoniques on s’arrête dans cette première partie aux écrits apocryphes ou gnostiques qui font de Marie-Madeleine, par sa pénétration du message de Jésus et sa mission de le répandre, une figure privilégiée de témoin, de disciple et d’apôtre (IIe partie).

lire la suite de l'article
mardi 15 septembre 2015
par Emilien LAMIRANDE
« Noli me tangere » : le contact par la foi
Les Pères ou écrivains ecclésiastiques, à propos de Marie-Madeleine et du mystère pascal, entendent d’abord interpréter les évangiles. Ils expliquent le « Noli me tangere » à partir de son cheminement dans la foi, s’arrêtent à sa fonction d’apôtre de la résurrection auprès des disciples masculins et développent le parallèle avec Ève : celle-ci avait introduit la mort, Marie-Madeleine annonce la vie. Là-dessus, la différence entre Orientaux et Occidentaux est loin d’être aussi grande qu’on l’estime parfois (Ire partie).

lire la suite de l'article
mardi 20 octobre 2015
par Emilien LAMIRANDE
Marie-Madeleine apôtre ou messagère
Les Pères ou écrivains ecclésiastiques, à propos de Marie-Madeleine et du mystère pascal, entendent d’abord interpréter les évangiles. Ils expliquent le « Noli me tangere » à partir de son cheminement dans la foi, s’arrêtent à sa fonction d’apôtre de la résurrection auprès des disciples masculins et développent le parallèle avec Ève : celle-ci avait introduit la mort, Marie-Madeleine annonce la vie. Là-dessus, la différence entre Orientaux et Occidentaux est loin d’être aussi grande qu’on l’estime parfois (IIe partie).

lire la suite de l'article
samedi 15 août 2015
par Emilien LAMIRANDE
Marie-Madeleine comme Nouvelle Ève
Les Pères ou écrivains ecclésiastiques, à propos de Marie-Madeleine et du mystère pascal, entendent d’abord interpréter les évangiles. Ils expliquent le Noli me tangere à partir de son cheminement dans la foi, s’arrêtent à sa fonction d’apôtre de la résurrection auprès des disciples masculins et développent le parallèle avec Ève : celle-ci avait introduit la mort, Marie-Madeleine annonce la vie. Là-dessus, la différence entre Orientaux et Occidentaux est loin d’être aussi grande qu’on l’estime parfois (IIIe partie).

lire la suite de l'article