Caritaspatrum
Accueil du siteCHRISTIANISATION DE L’AQUITAINEDu côté de la Saintonge.
Dernière mise à jour :
samedi 20 avril 2019
Statistiques éditoriales :
817 Articles
1 Brève
74 Sites Web
53 Auteurs

Statistiques des visites :
393 aujourd'hui
581 hier
685210 depuis le début
   
Brèves
VIENT DE PARAITRE
vendredi 1er mars

Robert WISNIEWSKI

THE BEGINNINGS OF THE CULT OF RELICS

Christians have often admired and venerated the martyrs who died for their faith, but for a long time thought that the bodies of martyrs should remain undisturbed in their graves. Initially, the Christian attitude towards the bones of the dead, saint or not, was that of respectful distance. The Beginnings of the Cult of Relics examines how this attitude changed in the mid-fourth century. Robert Wiśniewski investigates how Christians began to believe in the power of relics, first over demons, then over physical diseases and enemies. He considers how the faithful sought to reveal hidden knowledge at the tombs of saints and why they buried the dead close to them.

Editeur : Oxford University Press

ISBN : 978-0199675562

 
Articles publiés dans cette rubrique
dimanche 20 septembre 2009
par Nicole BERTIN
Une église du VIe/VIIIe à Jonzac ?
Combien de fois les Jonzacais ont-ils foulé la place de l’Église, ignorant que sous leurs pieds, dormaient des hommes et des femmes enterrés en ce lieu depuis des lustres  ? Ces présences invisibles les ont accompagnés, passant allègrement du VIe au XXIe siècle ! Des fouilles, entreprises par le Département dans le cadre de la réhabilitation du quartier, ont révélé de nombreuses sépultures mérovingiennes. Le point avec l’archéologue du Conseil Général, Léopold Maurel.

lire la suite de l'article
mardi 20 octobre 2009
par Nicole BERTIN
Une église du VIe/VIIIe siècle à Jonzac (suite)
Depuis plusieurs semaines, les fouilles effectuées devant l’église constituent l’un des pôles d’attraction de Jonzac. Tous les passants s’y arrêtent, curieux de savoir  ! Léopold Maurel, archéologue départemental, fait le point sur ce chantier que la mairie valorisera dans un avenir prochain.

lire la suite de l'article