La villa de Noheda (Cuenca)
mardi 20 mai 2014
par Pascal G. DELAGE

Aux confins des anciennes cités de Segobriga, Excavica et Valera, la villade Noheda était dotée d’une décoration quasi-palatiale par la qualité de ses sols et le caractère de ses murs naguère recouverts de marbre. Ainsi la pièce principale de la domus (probablement le triclium), une salle à trois absides, était ornée de murs peints et sur le sol avaient été disposés six panneaux mosaïqués où, à côté de scènes à thématique mythologique plus conventionnelles (le jugement de Paris, le mariage d’Hippodamie, le triomphe de Dionysos), étaient célébrés les arts du théâtre et le monde des acteurs. Hommage moins attendu aux vertus de la paideai en cette fin de IVe siècle.

Découvrez la villa de Noheda grâce à ce site (en espagnol) consacré à l’une des découvertes majeures faites en Espagne en ce début de XXIe siècle en cliquant ici.