« Les « Propos sur la contrition » de Jean Chrysostome et le destin d’écrits de jeunesse méconnus »
jeudi 20 mai 2010
par Jean-Claude LARCHET

Dans cet ouvrage, L. Brottier, spécialiste de l’œuvre de saint Jean Chrysostome, propose une traduction nouvelle de ses deux courts écrits réunis sous le titre « Propos sur la contrition » (également intitulés « Traités la componction » dans la traduction française des œuvres complètes de saint Jean Chrysostome réalisée au XIXe siècle).

Cette œuvre, fut probablement écrite alors que saint Jean Chrysostome était encore diacre, soit entre 381 et 386, après plusieurs années de vie érémitique au désert. Alors que, en tant qu’écrit de jeunesse, elle a été peu considérée, L. B. montre ici que le thème qu’elle développe a profondément marqué l’ensemble de l’œuvre de saint Jean Chrysostome : « La lecture attentive des Propos montre qu’ils constituent un prélude à sa prédication : la plupart des questions abordées, comme les images employées, sont en fait récurrentes dans ses homélies et même dans sa correspondance d’exil ». L’auteur en conclut qu’ « apparaissent ainsi la profonde unité de sa spiritualité et son affirmation d’une seule perfection chrétienne, incarnée dans des états de vie différents ».

La traduction, qui figure en deuxième partie du livre, est précédée d’une introduction qui situe l’œuvre dans son contexte. Elle est suivie, dans une troisième partie, d’une analyse de la notion de contrition (encore appelée « componction », un état spirituel lié à la pénitence auquel le P. Irénée Hausherr a consacré autrefois une synthèse incontournable : « Penthos, la doctrine de la componction dans l’Orient chrétien »), puis d’une influence de la pensée de saint Jean Chrysostome à ce sujet en Orient et en Occident.

Jean-Claude Larchet

Source : www.orthodoxie.com

« Propos sur la contrition »