Caritaspatrum
Accueil du siteSOURCES
Dernière mise à jour :
lundi 15 juillet 2019
Statistiques éditoriales :
820 Articles
1 Brève
76 Sites Web
53 Auteurs

Statistiques des visites :
60 aujourd'hui
244 hier
726328 depuis le début
   
Philippe Henne, « Le vertige divin. La saga des stylites »
mardi 5 août 2014
par Jean-Claude LARCHET
popularité : 2%

Dans ce livre, Philippe Henne expose la vie de stylites bien connus qui ont vécu entre le Ve et le VIIIe siècles, comme Siméon l’Ancien, Daniel ou Siméon le Jeune, et moins connu comme Alypius (cependant très populaire dans l’Église serbe où de nombreuses familles l’ont adopté comme saint patron de leur lignée), Luc, Lazare le Galésiote, Josué, Serge.

Une introduction présente la vie monastique en général et ses divers contextes (politique, religieux, économique, ascétique) au IVe siècle. Le stylisme, né au début du Ve siècle en Syrie, est une forme d’ascèse très rigoureuse qui consiste à vivre en permanence sur l’espace restreint du chapiteau d’une colonne ou d’une plateforme un peu plus large posée dessus. Les stylites généralement vivaient (et dormaient) debout, et pour garder en permanence cette position ils s’attachaient parfois à des cordes ou à des chaines, et allaient jusqu’à se suspendre par leurs cheveux. Lorsqu’ils devaient s’étendre, ils disposaient à peine de la place pour le faire. Pour les empêcher de chuter, l’espace dont ils disposaient était parfois clôturé, comme le montrent certaines icônes.

Certains stylites, comme saint Alypius, ont mené ce genre de vie pendant plus d’un demi siècle.

Dans son introduction, l’auteur évoque quelques précurseurs des stylites : les moines stationnaires, qui restaient immobiles, le plus souvent debout, pendant de longues périodes (ce type d’ascèse est pratiqué aujourd’hui encore, dans un autre contexte spirituel, par certains ascètes hindous). Dans les siècles qui ont suivi la grande période du stylisme, les stylites vivaient parfois sur d’autres supports plus larges. L’auteur mentionne les dendrites qui vivaient sur des arbres, le plus souvent dans des abris ou de petites cabanes qu’ils y avaient construits.

Mais il faudrait ajouter ceux qui vivaient sur d’étroits pics rocheux (comme le montre la vidéo que l’on pourra voir ici et qui présente un stylite actuel), ou dans une petite cellule située au sommet d’une tour : ce fut le cas d’ascètes de Géorgie, marqués par l’influence des treize Pères syriens qui, au VIe siècle, vinrent s’établir dans le pays et y importèrent des pratiques monastiques de leur région d’origine, et cela explique la présence de tours, qui ne sont pas des clochers ni des tours de guet, à côté d’anciennes églises géorgiennes.

Les stylites sont en général des hommes, mais l’auteur signale qu’il y eut aussi quelques femmes stylites, dont la rigueur de vie ne fut pas moindre. Le stylisme est une forme d’ascèse propre à l’Orient, puisqu’il n’y eut en Occident qu’un seul stylite, saint Walfroy, qui vécut au VIe siècle dans les Ardennes.

Quelques stylites vivaient au milieu d’une communauté de moines. D’autres avaient choisi une vie érémitique, mais cet érémitisme était relatif.

D’une part, ils dépendaient, pour leur nourriture en particulier, de choses apportées par d’autres moines ou par des visiteurs qui les leur faisaient parvenir au moyen de cordes ou d’échelles.

D’autre part, la forme spectaculaire de leur mode de vie – leur élévation au-dessus de sol qui leur assurait une certaine visibilité, et la rudesse de leur ascèse, qui était très impressionnante – a rapidement attiré les foules autour d’eux, et certains stylites sont devenus de véritables « vedettes ». Beaucoup d’entre eux ont ainsi été amenés à consacrer une partie de leur activité à la prédication, à l’exhortation et aux conseils spirituels, et plusieurs ont été des thaumaturges.

Pour écrire ce livre, l’auteur a puisé aux sources principales : les Vies de ces saint ascètes. Son style est très accessible et vivant, et la présentation du livre, qui obéit aux nouvelles normes de l’éditeur suite à une réorganisation générale de la maison d’édition, est aérée et agréable.

Jean-Claude Larchet

Sources : www.orthodoxie.com

 
Articles de cette rubrique
  1. « Les « Propos sur la contrition » de Jean Chrysostome et le destin d’écrits de jeunesse méconnus »
    20 mai 2010

  2. « L’Eucharistie, école de vie » chez Jean Chrysostome
    15 février 2010

  3. Origène, « Commentaire sur l’Épitre aux Romains », vol. I, Livres I-II.
    20 février 2010

  4. Les symboles du christianisme ancien (Ier-VIIe siècle) de Gérard-Henry Baudry.
    10 avril 2010

  5. Grégoire le Grand, « Morales sur Job ». Sixième partie (Livres XXX-XXXII).
    20 juin 2010

  6. Paroles et exemples des Anciens. Recueil ascétique de Paul Evergétinos
    20 juillet 2010

  7. « Paroles et exemples des Anciens. Recueil ascétique de Paul Evergétinos », tomes 3 et 4.
    20 août 2010

  8. « La tradition grecque de la Dormition et de l’Assomption de Marie ».
    20 septembre 2010

  9. Jean Damascène, « La Foi orthodoxe »
    20 octobre 2010

  10. Actes et passions des martyrs chrétiens des premiers siècles
    20 novembre 2010

  11. Philippe Henne, « La Bible et les Pères »
    20 décembre 2010

  12. Maxime le Confesseur, « Questions à Thalassios (I-XL) ».
    25 janvier 2011

  13. Grégoire de Nysse, « Contre Eunome, I » (vol. 2)
    25 février 2011

  14. Stephane Bigham, « Les images chrétiennes »
    25 mars 2011

  15. Patristique et oecuménisme : thèmes, contextes, personnages
    20 avril 2011

  16. Philippe Henne, « Tertullien l’Africain »
    20 mai 2011

  17. Clément d’Alexandrie, « Quel riche sera sauvé ? »
    25 juin 2011

  18. « L’Antichrist ». Anthologie introduite par Cristian Badilita
    25 juillet 2011

  19. Alexandre Faivre, « Chrétiens et Eglises, des identités en construction ».
    15 septembre 2011

  20. Origène, « Commentaire sur l’Épître aux Romains, tome III, Livres VI-VIII »
    25 octobre 2011

  21. Évagre le Scholastique, « Histoire ecclésiastique - Livres I-III »
    30 novembre 2011

  22. Riches et pauvres dans l’Église ancienne
    30 janvier 2012

  23. Saint Maxime le Confesseur (580-662)
    20 mars 2012

  24. Recension « Les Pères de l’Eglise et la chair »
    20 avril 2012

  25. Patristique et œcuménisme : thèmes, contextes, personnages.
    15 juin 2012

  26. Textes en ligne des Pères dans la Foi - sur Migne.fr
    15 juillet 2012

  27. « Basile le Grand » de Philippe HENNE
    20 juillet 2012

  28. Antonio Orbe, « Introduction à la théologie des IIe et IIIe siècles »
    20 août 2012

  29. Maxime le Confesseur, « Questions à Thalassios », vol. 2
    20 octobre 2012

  30. Recension : Cyprien de Carthage, « Ceux qui sont tombés »
    20 novembre 2012

  31. Grégoire de Nysse, « Contre Eunome », II.
    15 décembre 2013

  32. Origène, « Commentaire de l’épître aux Romains », Livres IX-XI.
    20 décembre 2012

  33. Jean Chrysostome, « Homélies sur la Résurrection, l’Ascension et la Pentecôte », tome 1.
    15 mars 2014

  34. Amphiloque d’Iconium, Homélies – Fragments – Lettres
    15 février 2013

  35. « Divine liturgie de saint Jacques, Frère du Seigneur en slavon et en français »
    5 juillet 2014

  36. « La lettre au service du Verbe ». Correspondance de Paulin de Nole.
    25 avril 2013

  37. Philippe Henne, « Le vertige divin. La saga des stylites »
    5 août 2014

  38. Anastase le Sinaïte, « Trois homélies », suivies de « Questions et réponses spirituelles et pastorales choisies ».
    20 juillet 2013

  39. « Prier quinze jours avec Jean Chrysostome » de Laurence Brottier.
    15 octobre 2014

  40. « Constantin le Grand. Empereur romain, empereur chrétien »
    20 août 2013

  41. « Discours ascétiques. Commentaires » d’Abba Isaïe.
    25 novembre 2014

  42. Eusèbe de Césarée, « Vie de Constantin ».
    20 octobre 2013

  43. Hiéromoine Macaire de Simonos-Pétra, « Le Synaxaire. Vie des saints de l’Église orthodoxe »
    25 janvier 2015

  44. Jean Chrysostome , « L’impuissance du diable ».
    20 novembre 2013

  45. Recension : Guillaume BADY, « Jean Chrysostome, Trop occupé pour t’occuper de ta vie ?
    20 avril 2015

  46. Père Théodore Papanicolaou, « La vision de la mort à la lumière des Pères de l’Eglise »
    25 mai 2015

  47. Grégoire de Nysse, Éloge de Grégoire le Thaumaturge. Éloge de Basile.
    25 décembre 2015

  48. Ambroise de Milan, « La fuite du siècle »
    10 février 2016

  49. Maxime le Confesseur, Questions à Thalassios,
    10 mars 2016

  50. Michel Quenot, « Maladie et guérison : les saints médecins anargyres »
    15 octobre 2016

  51. Pseudo-Denys l’Aréopagite « Les Noms divins, I-IV », « Les Noms divins V-XIII – La Théologie mystique »
    5 décembre 2016

  52. Philippe Henne, « Clément d’Alexandrie »,
    5 janvier 2017

  53. Grégoire de Nysse, « Réfutation de la profession de foi d’Eunome ».
    10 février 2017

  54. Cyrille d’Alexandrie, « Contre Julien », tome Il, livres III-V.
    25 avril 2017

  55. Grégoire Palamas, « Traités démonstratifs sur la procession du Saint-Esprit »
    25 mai 2017

  56. Isidore de Péluse, « Lettres, tome III, 1701-2000 »
    10 octobre 2017

  57. Evagre le Pontique, « Chapitres sur la prière ».
    10 décembre 2017

  58. Évagre le Pontique, À Euloge – Les vices opposés aux vertus.
    15 janvier 2018

  59. Grégoire de Nysse, Lettre canonique. « Lettre sur la Pythonisse » et autres lettres pastorales.
    10 février 2018

  60. Patrick Koelher, « Sainte-Odile. Le mont et les grâces »
    10 juillet 2018

  61. Jean Chrysostome, « Panégyriques de martyrs », tome I
    5 août 2018

  62. Grégoire de Nysse, « Homélies sur le Notre Père »
    5 septembre 2018

  63. Recension : Saint Grégoire Palamas, « Les Cent cinquante chapitres »
    10 janvier 2019

  64. Cyrille d’Alexandrie, Commentaire sur saint Jean. Tome I (Livre I)
    5 mars 2019

  65. Origène et la fonction révélatrice du Verbe incarné
    5 juin 2019

  66. L’Abeille et l’acier, Clément d’Alexandrie et Origène
    15 juillet 2019