Caritaspatrum
Accueil du siteLES PETITES JOURNEES DE PATRISTIQUEHilaire de Poitiers et la passion de la communion
Dernière mise à jour :
jeudi 5 décembre 2019
Statistiques éditoriales :
832 Articles
1 Brève
76 Sites Web
59 Auteurs

Statistiques des visites :
16 aujourd'hui
233 hier
762109 depuis le début
   
Echos de la P.J.P. consacrée à Hilaire de Poitiers
vendredi 15 avril 2011
par Suzanne-Marie PICAUD
popularité : 3%

C’est un public nombreux et attentif qui accueillait donc six communications aussi riches les unes que les autres sur Hilaire de Poitiers, l’un des tous premiers Pères de l’Eglise d’expression latine.

P. P. G. Delage

Ce dernier était pratiquement sur ‘’ses terres’’. Hilaire étai très lié à son époque avec le monde universitaire d’Aquitaine. Nous avons fait connaissance avec un évêque, d’origine gauloise, fort cultivé, un pasteur et un ardent défenseur de la foi contre l‘hérésie arienne qui s’imposait dans l’Eglise d’Occident.

P. D. Dupont-Fauville

Grâce à un dossier qui nous a été remis, nous avons eu la chance d’être guidés dans la découverte d’un théologien passionné par la notion de communion. Hilaire en déploie toute la richesse. L’Eucharistie nourrit, irradie chez lui, notre vie baptismale, la relation aux frères, l’unité ecclésiale.

M. Milhau

Contrairement à d’autres Pères de l’Eglise, Hilaire n’a jamais fait de commentaire du Notre Père. Mais en explorant son commentaire de saint Matthieu, nous avons retrouvé les caractéristiques de sa prière, une prière nourrie d’ l’Ecriture.

A. Wellens

Hilaire sut résister aux pressions du pouvoir politique. Cela lui valut l’exil Un exil providentiel ! Grâce à lui, là pensée d’Hilaire s’enrichit au contact de la théologie grecque. Cela en fait plus que jamais un pasteur-théologien.

M. Cozic

En ces temps œcuméniques, il était aussi intéressant d’avoir des précisions, une mise au point, sur la façon dont Hilaire percevait les Juifs à son époque.

A. Jegouzo

Nous nous sommes enfin, plongés dans les fouilles archéologiques. Nous avons en quelque sorte remonté le temps en déchiffrant les étapes du christianisme en Poitou depuis le tombeau d’Hilaire jusqu’au Moyen Age.

Nous n’avons pas dérogé à l’habitude. Une cuvée spéciale nous attendait au déjeuner, avec un scoop : On aurait découvert dans les caves de ce cru un parchemin d’Hilaire. !

Aborder les Pères de l’Eglise n’engendre pas la mélancolie !

Sœur Suzanne-Marie Picaud

Le vin des Ecritures...