Caritaspatrum
Accueil du siteEDITORIAL
Dernière mise à jour :
mardi 15 août 2017
Statistiques éditoriales :
779 Articles
1 Brève
73 Sites Web
25 Auteurs

Statistiques des visites :
250 aujourd'hui
158 hier
470016 depuis le début
   
Proskynèse, douleurs articulaires et crottes de bouquetins
samedi 15 avril 2017

popularité : 4%

Se retrouver, le jour béni de l’Ascension, dans l’incapacité du moindre mouvement pour avoir expérimenté un type de prosternation cher aux Églises d’Orient, tel est le douloureux paradoxe vécu par Bessus et raconté par Vera qui met tout en œuvre pour trouver un remède approprié. Non sans d’abord prendre le temps de consoler Silvania.

Silvania très chère, nous compatissons à ta désolation et nous supplions le Créateur de l’univers de délivrer ton époux de cet excès d’ascèse qui confine à l’hubris, une démesure qui se traduit chez lui par un déni de votre vocation conjugale. Quelques pages de Théodoret de Cyr pourraient peut-être, à l’image des arbres fruitiers d’Ezéchiel [1] dont les feuilles étaient un remède, initier une guérison. Dans son Histoire des moines de Syrie Théodoret de Cyr, cet évêque qui pratiqua lui-même la vie ascétique et rencontra de nombreux moines reclus, recommande de modérer la course aux mortifications. Il cite l’exemple de Maèsymas qui fut ascète tout en administrant un petit village, et il ajoute : il est possible aussi au milieu du monde qui nous entoure d’atteindre le sommet même des vertus [2]. Et je me permets d’ajouter qu’il me semble dangereux d’affaiblir le corps sous prétexte de libérer l’âme. Ce dualisme ne consonne guère avec le Prologue de Jean nous annonçant le Verbe fait chair qui a fait sa demeure parmi nous.

 

[1] Ez. 47,12.

[2] Vera cite très justement l’ Histoire des moines de Syrie (ou Histoire Philotée), 14,5, (Ve siècle), aujourd’hui en Sources Chrétiennes.

Articles de cette rubrique
  1. Proskynèse, douleurs articulaires et crottes de bouquetins
    15 avril 2017