Caritaspatrum
Accueil du siteCOLLOQUES DE PATRISTIQUE DE LA ROCHELLELes Pères de l’Eglise et les femmes
Dernière mise à jour :
mardi 20 juin 2017
Statistiques éditoriales :
776 Articles
1 Brève
73 Sites Web
25 Auteurs

Statistiques des visites :
215 aujourd'hui
314 hier
456598 depuis le début
   
Les Pères et les femmes : les communications
jeudi 8 mai 2008
par Pascal G. DELAGE
popularité : 7%

Jérôme ALEXANDRE (Institut Catholique), Tertullien et la différence sexuelle.

Contrairement à une idée largement répandue, il apparaît que Tertullien a eu une idée positive des femmes, de la sexualité et du mariage, ce que soupçonnait déjà l’exégète Jean Steinmann. Cette position se dévoile en particulier dans sa théologie anti-marcionite qui apparaît comme une réaction vigoureuse à la dépréciation de la sexualité et donc finalement des femmes.

Monique ALEXANDRE (Professeur émérite de l’Université de Paris IV – Sorbonne), Faire le point sur la place des femmes auprès des Pères de l’Eglise.

L’émergence de ce champ d’études, la « matristique » (Kari Borresen) est relativement récente, étroitement liée à l’essor de « l’histoire des femmes » en général. Bien des raisons peuvent avoir joué ici, le développement de l’histoire sociale, de l’histoire des mentalités, celui des mouvements féministes, entraînant la constitution de « Women’s Studies », en particulier dans les pays d’Europe du Nord, aux Etats-Unis, mais aussi des préoccupations religieuses et existentielles . Comment cerner le rôle des femmes dans la famille, la société, l’Eglise ? Certes les modèles anciens ne peuvent être directement imités, mais ne peuvent-ils fournir quelques bases de réflexion, quelques précédents transposables ?