Un film tuniso-algérien sur Saint Augustin
mercredi 25 novembre 2015

Revendiqué par les deux pays, saint Augustin est né en 354 à Thagaste (actuelle Souk Ahras, Algérie) dans la province d’Afrique dont la capitale était Carthage en 354 et mort le 28 août 430 à Hippone ( Annaba). C’est un philosophe et théologien chrétien romain de la classe aisée, ayant des origines berbères, latines et phéniciennes. Avec Ambroise de Milan, Jérôme de Stridon et Grégoire le Grand, c’est l’un des quatre Pères de l’Église occidentale et l’un des trente-six docteurs de l’Église.

Il fait ses études à Carthage. Il se convertit d’abord à la philosophie avant de devenir manichéen puis au christianisme et devient évêque d’Hippone. Il mène une série de controverses orales et surtout écrites d’abord contre les manichéens, puis contre les donatistes et enfin contre le pélagianisme. Il écrit également une œuvre considérable tant en quantité qu’en qualité. Trois de ses livres sont particulièrement connus : Les Confessions, La Cité de Dieu et De la Trinité.

Sur le plan théologique et philosophique, il est, à la suite d’Ambroise de Milan, le principal penseur qui permet au christianisme de trouver une expression puissante dans la sphère latine.

Augustin