Caritaspatrum
Accueil du siteCHRONICAE WELLENSISCorrespondance campagnarde
Dernière mise à jour :
jeudi 5 décembre 2019
Statistiques éditoriales :
832 Articles
1 Brève
76 Sites Web
59 Auteurs

Statistiques des visites :
169 aujourd'hui
250 hier
761782 depuis le début
   
De Bethléem à Madiran : nouvelles lueurs sur le caractère de Jérôme
vendredi 1er mars 2013
par Annie WELLENS
popularité : 6%

En ce temps de la sainte Quarantaine qui nous achemine vers la Pâque, me voici arraché, bien contre mon gré, Bacchus ami, à mon ermitage intérieur dont j’avais pourtant pris soin de renforcer les murs et les fondations par la méditation des Sermons sur la Genèse de notre bien-aimé Jean Chrysostome : Agréable est aux marins le printemps, agréable aussi aux cultivateurs ; mais ni aux marins ni aux cultivateurs le printemps n’est aussi agréable qu’à ceux qui veulent philosopher n’est favorable le temps du jeûne, printemps spirituel des âmes, vraies eaux sereines des pensées…Le printemps du jeûne nous est agréable parce qu’il a coutume de calmer nos vagues qui sont faites non point d’eaux, mais de désirs dépourvus de raison, et de nous ceindre d’une couronne tressée non de fleurs, mais de grâces spirituelles [1].

Je te confie que ma Vera ne me suit pas totalement sur ce chemin-là, arguant du fait que trois évangélistes sur quatre disent qu’on ne peut pas jeûner tant que l’époux est présent, et, toujours aussi délicieusement effrontée, ajoute : « Mais quand tu me seras enlevé, alors viendra pour moi le temps du jeûne [2]. En considérant ton comportement ascétique, je me demande d’ailleurs si tu ne me vois pas déjà comme disparue de ton horizon conjugal … ». Le temps de trouver une répartie, elle s’est déjà enfuie au fond du jardin.

Cependant, ce n’est pas à mon épouse que je dois la désorientation de ma boussole spirituelle, mais à un messager venu de Convenae [3] pour m’annoncer la mort de Liberius, un ami de mon père, rencontré une seule fois dans ma vie, lorsque j’étais enfant, et me remettre de sa part une missive et des documents sur lesquels figuraient les mots : « sub secreto ». Je me souviens que l’ombre d’un mystère planait sur sa vie, ou plutôt devrais-je dire l’ombre d’une énigme afin de réserver le terme « mystère » au « Roi des vertus, la Source des choses, la Puissance suprême » invoqué par Colomban [4] dans son « Chant des marins ». Si le Mystère divin ne cesse de progresser à mesure qu’il nous accueille en lui, l’énigme humaine, elle, est faite pour être résolue.

Et c’est ce qui m’advint lorsque je déchiffrai les envois de Liberius. Il me révélait qu’il était un descendant direct de Vigilance de Calagurris, ce prêtre honni par Jérôme, tu le sais aussi bien que moi pour avoir lu son « Contre Vigilance » dans lequel, à travers sarcasmes et invectives Jérôme lui reproche de s’interroger sur la légitimité du culte des reliques, le célibat des prêtres et les honneurs excessifs, selon lui, accordés aux moines. Mis plus bas que terre, Vigilance avait confié à l’un de ses fils une lettre reçue de Jérôme (on ne la trouve pas dans le corpus hiéronymien, crois bien que j’ai vérifié) pour, au moment favorable, prouver que le verbe assassin de Jérôme à son égard avait un motif autre que celui d’une transgression de la discipline ecclésiale. Ni le fils de Vigilance, ni son petit-fils n’ont sans doute jugé utile d’enflammer de nouvelles polémiques, puisque cette lettre m’est transmise, intacte, par l’arrière-petit-fils qui vient de mourir, accompagnée par ces mots tracés d’une main manifestement affaiblie : De Liberius à Bessus dont le père m’a toujours vanté l’intelligence des lettres, salut. Fais, je te prie, ce qu’il conviendra de faire pour relever la mémoire de mon arrière-grand-père. Et que le Restaurateur du monde nous accueille en son Royaume, le moment venu. La lettre de Jérôme est courte mais explicite : Lors de ton séjour à Bethléem, je t’avais proposé, Vigilance, si tu ne voulais pas que j’expose à la terre entière l’infection de tes pensées turpides, de m’envoyer deux fois par an, et cela jusqu’à ta mort, un tonneau de ce vin rouge du domaine de Materius [5], ses vertus thérapeutiques apaisantes m’étant recommandées. Or, tu n’en as rien fait, je me mets donc à l’œuvre contre toi cette nuit même.

Que l’Esprit saint m’inspire le bon comportement quant au meilleur usage que je puisse faire de cette lettre éclairant d’une sombre lueur la composition du « Contre Vigilance ».

Bessus

 

[1] Bessus cite un passage des Sermons sur la Genèse, I,1 de Jean Chrysostome. On peut noter que Grégoire de Nazianze utilise la même image du « printemps spirituel » dans ses Discours 44, 10-12.

[2] Allusion très claire à Matthieu 9,14-16 ; Marc 2, 18-22 ; Luc 5, 33-39. Bien sûr, Vera fait une lecture « ad hominem » du mot « époux ».

[3] Aujourd’hui, la ville de Saint Bertrand de Comminges. D’abord appelée « Lugdunum Convenarum », puis « Convenae » (dénomination attestée par Jérôme, Sidoine Apollinaire et Grégoire de Tours), cette ville romaine fut construite au tout début du premier siècle.

[4] Colomban et Columba ont déjà été évoqués dans la correspondance de Bessus et Bacchus. Il s’agit bien de deux moines irlandais différents. Le premier (540/3-615) fut un des principaux acteurs de la « reconquête » de l’Occident par les religieux celtes de Grande Bretagne. On attribue au second (521-597) - surnommé Columcilla (en gaëlique, Kolum Killé), la Colombelle d’Eglise - la magnifique hymne abécédaire « Altus prosator ».

[5] Aujourd’hui, la ville de Madiran. Un vignoble existait déjà au IVe siècle.

Articles de cette rubrique
  1. De l’utilité de la navigation sur le Net.
    1er juin 2008

  2. Quand Bacchus s’intéresse aux Pères...
    15 juillet 2008

  3. Promesse de vendanges spirituelles.
    1er septembre 2008

  4. Pédagogie spirituelle
    15 octobre 2008

  5. Appétit de sciences
    1er décembre 2008

  6. Fièvre sternutatoire
    15 janvier 2009

  7. Agacements machistes...
    1er mars 2009

  8. Rencontre après Martin
    15 avril 2009

  9. Coup de tonnerre.
    1er juin 2009

  10. D’une correspondance à l’autre.
    15 juillet 2009

  11. Querelle hymnologique
    1er septembre 2009

  12. Entre vin nouveau et table tournante
    15 octobre 2009

  13. Vers la Lumière.
    1er décembre 2009

  14. De la réduction de texte à la réduction de tête
    15 janvier 2010

  15. D’un hymnographe à l’autre.
    1er mars 2010

  16. Où se résolvent heureusement deux affaires douloureuses pour Bacchus
    15 avril 2010

  17. Terreur volcanique
    1er juin 2010

  18. Douceur médocaine
    15 juillet 2010

  19. Une première liturgique à Mediolanum Santonum : le 15 août
    1er septembre 2010

  20. Turbulences intérieures et menaces incendiaires
    15 octobre 2010

  21. Trafic d’influences, d’Orphée à Grégoire de Nazianze
    1er décembre 2010

  22. De la colère aux larmes : rigueurs de l’exégèse et soucis de voisinage
    15 janvier 2011

  23. Commando colombanophile dans le Golfe des Pictons
    1er mars 2011

  24. La tentation de Saint Hilaire. Un parchemin retrouvé.
    15 avril 2011

  25. Dur printemps pour les Pictons.
    1er juin 2011

  26. Chrysostom’attitude en Narbonnaise.
    15 juillet 2011

  27. La monachomyomachie ou les moines contre les mulots
    1er septembre 2011

  28. Origène for ever !
    15 octobre 2011

  29. Lumière nouvelle sur le péché de saint Patrick.
    1er décembre 2011

  30. Discernement spirituel par correspondance
    15 janvier 2012

  31. Dégel intérieur mais frimas extérieurs. Bonus : un scoop sur les ragondins.
    1er mars 2012

  32. Le phénix de Lactance et le vin de Muscat, ou la thérapeutique spirituelle de Silvania
    15 avril 2012

  33. A mystagogie déplacée, liturgie dévoyée
    1er juin 2012

  34. De la pluie aux larmes, que d’eau ! que d’eau !
    15 juillet 2012

  35. Virgile, le Pseudo-Longin, Antoine et Athanase, même combat !
    1er septembre 2012

  36. De Johannes-Petrus à Doliprane de Céphalée.
    15 octobre 2012

  37. Picnolepsie et antiennes Ô
    1er décembre 2012

  38. Bacchus, vous avez dit : « dévarié » ?
    15 janvier 2013

  39. De Bethléem à Madiran : nouvelles lueurs sur le caractère de Jérôme
    1er mars 2013

  40. La joyeuse cinquantaine
    15 avril 2013

  41. D’Eugène de Tolède aux « énergumènes »
    1er juin 2013

  42. Sentiment océanique
    15 juillet 2013

  43. Des « astrologues chrétiens » : oxymore ou coquecigrue ?
    1er septembre 2013

  44. Les « reliques » ou le feu aux poudres
    15 octobre 2013

  45. Esclave, chasse les mouches !
    1er décembre 2013

  46. Mystère de l’esperluette
    15 janvier 2014

  47. Du Verbe abrégé à la bulle d’eau humaine
    1er mars 2014

  48. Benoit et Colomban : même combat spirituel ?
    1er mai 2014

  49. L’hémine et le charivari
    15 juin 2014

  50. Main basse sur les reliques de Benoît et Scholastique
    15 août 2014

  51. Venance Fortunat, auteur de « Frère Jacques » ?
    15 septembre 2014

  52. Marmite bouillante, amitié florissante
    1er décembre 2014

  53. L’érysipèle, l’hérésie et le Christ médecin
    15 janvier 2015

  54. Erasme et le vin de Nîmes
    15 avril 2015

  55. Confession ou rétractation ?
    1er juin 2015

  56. Le Purgatoire, ou l’Enfer climatisé
    15 juillet 2015

  57. Le Bréviaire d’Alaric ou le salut (pour Bessus) par les Wisigoths
    15 septembre 2015

  58. Haro gaulois sur les stylites !
    1er novembre 2015

  59. Polémique monastique en Armorique et menace de burn-out pour Bessus
    1er mars 2017

  60. Romanos le Mélode : plus fort que le son des cloches et des orgues !
    15 décembre 2015

  61. De l’allitération au kakemphaton et du kakemphaton à l’Hypapante
    15 février 2016

  62. Du bréviaire hispano-mozarabe au sang de Jupiter
    15 juin 2016

  63. L’ascension du Mont Ventoux, un « copié-collé » de celle du Crêt Pourri, ou : Pétrarque a-t-il plagié Bacchus ?
    15 août 2016

  64. Corrupticoles, phantasiastes et dyscoles, ou la mise en abyme de Bessus
    1er novembre 2016

  65. La « Divine Liturgie » de Jean Chrysostome au monastère de Saint Oyend ?
    1er janvier 2017

  66. L’appel au secours de Silvania : Bacchus tenté par l’enkratéia
    1er juin 2017

  67. Proskynèse, douleurs articulaires et crottes de bouquetins
    1er août 2017

  68. Résurrection de Bacchus selon Sédulius
    1er octobre 2017

  69. Ordination presbytérale au pays des Colliberts : une première !
    1er février 2018

  70. Archives en péril au monastère des Îles d’Hyères
    15 mars 2018

  71. Epanadiplose, Buisson ardent et Troussepinette, ou le retour victorieux de Bessus au jardin
    1er juillet 2018

  72. Sacramentaires gélasiens et souris théophages
    15 septembre 2018

  73. Des Odes de Salomon au jaune liturgique
    15 décembre 2018

  74. Il était une fois … La (fausse) question de l’âme des femmes
    1er avril 2019