Caritaspatrum
Accueil du siteCHRONICAE WELLENSIS
Dernière mise à jour :
mardi 10 décembre 2019
Statistiques éditoriales :
833 Articles
1 Brève
76 Sites Web
60 Auteurs

Statistiques des visites :
231 aujourd'hui
307 hier
763964 depuis le début
   
Les montagnes bondissent comme des béliers
samedi 5 juin 2010
par Annie WELLENS
popularité : 1%

Tous les béliers n’ont pas une montagne sous la patte pour vérifier la comparaison. Mais tous ont droit à l’exultation psalmique [1] : c’est ainsi qu’un observateur à l’âme franciscaine pourrait traduire l’élan qui soulève ce bélier bondissant à travers la campagne bretonne, aux premières lueurs du jour. Voici que l’animal semble se recueillir un instant, se rassembler sur lui-même et, d’un coup, foncer vers un but connu de lui seul. Prescience de nos sœurs les bêtes qui savent, avant nous, où va tomber la foudre. Il sait, en effet, l’ardent bélier, ce que ne savent pas ses frères humains endormis au premier étage d’une maison proche. Il sait, il va, court, vole et venge des siècles de sacrifices d’animaux rituels et alimentaires en se jetant à corps perdu contre la véranda des ensommeillés.

Un coup de boutoir, l’éclat des vitres brisées, et le silence qui suit. Le bélier secoue ses cornes, contemple son œuvre et, sans doute perfectionniste, se remet à l’ouvrage. Ce qui tend à prouver que chez les béliers contemplation et action vont de pair.

Le double coup de boutoir a servi de réveille-matin. Descendu le premier, le mari clame : « J’ai un bélier dans ma véranda ! ». Sa femme, encore à l’étage, lui répond qu’il doit rêver. Orthophoniste de son état, elle n’a aucun bélier parmi ses patients.

Elle descend à son tour et voit son mari, pieds nus sur le verre brisé. Il regrette un peu tard d’avoir donné le nom de « Folle Avoine » à sa maison d’édition vouée à la poésie. Interprétation hâtive : « Folle Avoine », n’y a-t-il pas là de quoi exciter la convoitise de l’herbivore voisin ? Sa femme en tient plutôt pour le syndrome du miroir : l’animal n’a pas supporté sa propre image ou bien il a pensé avoir affaire à un rival mimétique. Elle lit René Girard dans le texte.

J’ai demandé des nouvelles du bélier. Réponse pudique : « Je crois que le propriétaire s’en est débarrassé… » Je n’ai pas osé aller voir derrière le mot. Pourtant, où que se trouve l’agresseur cornu, il semble que cet esprit frappeur n’en ait pas terminé avec ses victimes. La véranda refaite, c’est l’éditeur lui-même qui en fracassera la vitre trop neuve et trop propre, de l’intérieur cette fois, en voulant rejoindre la terrasse. On l’aurait entendu murmurer : « Delenda est veranda » Le bélier devait s’appeler Caton.

Chronique publiée dans La Croix du 18 janvier 2000

 

[1] « Les montagnes bondissent comme des béliers et les collines commes des agneaux » (Psaume 114).

Articles de cette rubrique
  1. Augustin, coach !
    15 mai 2008

  2. La tyrannie du partage
    25 mai 2008

  3. Les mots de la bouche
    2 août 2008

  4. Intelligence de la louange (I)
    4 septembre 2008

  5. Intelligence de la louange (II)
    16 octobre 2008

  6. Au secours, Jean Damascène !
    16 novembre 2008

  7. Des anges dans nos campagnes
    22 décembre 2008

  8. Le sermon aux motards du futur Mgr Mousset
    22 janvier 2009

  9. Excès d’assurance
    22 février 2009

  10. Je ne pèche plus, je rate ma cible...
    25 mars 2009

  11. De l’usage du pastis en philosophie
    25 avril 2009

  12. L’acédie quel souci !
    25 mai 2009

  13. Mon mari a la haine
    20 juin 2009

  14. Brèves hors comptoir
    25 juillet 2009

  15. Graffiti en péril
    25 août 2009

  16. Challenge biblique
    25 septembre 2009

  17. Une poule sur un mur
    25 octobre 2009

  18. Le sacré-sucré
    25 novembre 2009

  19. Black-blanche-beur
    25 décembre 2009

  20. Therapeutic park
    25 janvier 2010

  21. Les disparus de l’abbaye (ou l’art de noyer un poisson nommé Ichtus)
    25 février 2010

  22. Les Pokemon gothiques
    30 mars 2010

  23. Sur un air d’autoroute
    5 mai 2010

  24. Les montagnes bondissent comme des béliers
    5 juin 2010

  25. Chats échaudés
    5 juillet 2010

  26. Berceuse pour un coursier
    5 août 2010

  27. Petites variations augustiniennes en signe de reconnaissance
    15 septembre 2010

  28. De l’éthique au Cantique
    15 octobre 2010

  29. Tentations zodiaco - sacerdotales
    15 novembre 2010

  30. Arlésiennes du livre religieux
    15 décembre 2010

  31. Déchetterie, mon beau souci
    15 janvier 2011

  32. Envol d’abeilles aux éditions du Cerf
    20 février 2011

  33. Lettre à une bibliothécaire
    20 mars 2011

  34. Humeur volatile
    30 mai 2011

  35. Lettre à un jeune libraire
    30 juin 2011

  36. Un temps pour la vacance intérieure : l’abeille contre l’araignée, 1er round
    10 septembre 2011

  37. Victoire de l’abeille sur l’araignée par K.O.
    20 octobre 2011

  38. Soignés soignants et vice versa
    20 novembre 2011

  39. Humeur élastique
    20 décembre 2011

  40. Billet d’humeur festive
    20 janvier 2012

  41. Pour Louisette, lectrice par désir
    25 février 2012

  42. Libraire en colère
    25 mars 2012

  43. Le bibliothécaire huguenot en exil et l’archiviste de La Haye : découverte d’une nouvelle légende concernant Grégoire de Narek
    1er mai 2016