Caritaspatrum
Accueil du site
Dernière mise à jour :
mercredi 25 novembre 2020
Statistiques éditoriales :
877 Articles
1 Brève
81 Sites Web
69 Auteurs

Statistiques des visites :
633 aujourd'hui
1325 hier
1026138 depuis le début
   
Annonces
COLLOQUES A VENIR

« Classique et barbare » : la sculpture de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge (IVe-Xe siècle). Du corpus aux humanités numériques.

organisé par : L’association SATHMA (Sculptures de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge)

Lieu : Ecole du Louvre, amphithéâtre Michel-Ange - Paris

Dates : 24-25 septembre 2020

Pour en savoir plus, cliquer ici

 
Brèves
VIENT DE PARAITRE
dimanche 15 novembre

Catherine SALIOU

DE POMPEE A MUHAMMAD, Ier S. av. J.-C. - VIIe S. apr. J.-C

Que savons-nous du lointain passé du Proche-Orient, qui occupe aujourd’hui, de façon presque permanente, le devant de la scène médiatique ? Du Ier siècle av. J.-C. au VIIe siècle apr. J.-C., ce « croissant fertile » enserrant des régions arides entre la Méditerranée et les eaux de l’Euphrate fut à sa façon un centre du monde. Il mit en relation l’Empire romain, dont il faisait partie, avec l’Arabie Heureuse, la Perse, l’Inde et la Chine, et par lequel transitaient l’encens, la myrrhe, le poivre, les perles et la soie. Pourtant, vu de Rome, puis de Constantinople, cet ensemble territorial pouvait sembler marginal et, de fait, il constituait une frontière. Ce volume déplace donc le regard du centre vers la périphérie ou, plus exactement, il place cette périphérie au cœur de l’enquête. Catherine Saliou présente un Proche-Orient inscrit dans la longue durée, de la création de la province romaine de Syrie à la conquête islamique. Dans une perspective géohistorique, elle retrace l’évolution politique, culturelle et économique de ce vaste territoire, étudie ses rapports avec les autres régions du monde antique et restitue, au plus près des modes de vie saisis au quotidien, les pratiques et les acteurs d’une histoire foisonnante

Éditeur : Belin

EAN : 978-2701192864

 
Auteur : Marie-Laure CHAIEB
Articles de cet auteur
dimanche 20 septembre 2015
« Sensus fidelium » et discours autorisés durant l’Antiquité tardive
Qu’il serait fâcheux, ô hommes et femmes intéressés par le colloque Les Pères de l’Eglise à l’écoute du Peuple de Dieu, les 9/10/11 octobre 2015 à la Rochelle, d’attendre davantage pour vous inscrire (à la totalité du colloque ou à la carte), dites- vous que c’est maintenant le moment favorable pour passer à l’action de l’inscription afin de bannir toute tentation de procrastination. Grégoire de Nazianze vous y invite dans l’une de ses oraisons [40, 26] comme Sénèque, avant lui, dans l’Apocolokyntosis [9, 6] : Tant que le fer est chaud, il faut le tremper dans l’eau froide. Et le même Grégoire renchérit sur le risque d’arriver après la fête [In laudem Cypriani, PG 35, 1173]. En vous inscrivant au plus vite, vous ferez en outre une bonne action : alléger la tâche des organisateurs. Leur reconnaissance à votre égard ne vieillira pas, quelle que soit la méfiance exprimée à ce sujet par Maxime le Confesseur : La gratitude vieillit bien plus vite que tout dans le cœur des hommes [8,557, Combefis].

lire la suite de l'article
samedi 25 avril 2015
La Providence divine selon Irénée de Lyon (II)
Les œuvres révèlent l’artisan, le monde révèle une Providence ; si la création est bien l’œuvre de ce Père et non pas d’un démiurge subalterne comme le prônent les gnostiques, alors, la perception de cette Providence est non seulement possible à tous mais permet de vivre avec sagesse. Il faut consacrer plus de temps à cette démonstration, mais il apparaît déjà bien clairement à partir de ces trois exemples que chez Irénée un lien très fort se noue entre Economie, Providence et le thème de l’unité.

lire la suite de l'article
mercredi 25 mars 2015
La Providence selon Irénée de Lyon (I)
Le 20 janvier 2015, Marie-Laure Chaieb, Docteur en Théologie, en Anthropologie religieuse et Sciences des religions, enseignante à la Faculté de Théologie de l’Université Catholique de l’Ouest (U.C.O.) à Angers, intervenait à Saintes (17) sur le thème de la "Providence ou le dialogue du Créateur et de sa création selon Irénée de Lyon.

lire la suite de l'article