La villa du Casale (Piazza Armerina)
lundi 15 octobre 2012

Cette villa romaine datant de l’Antiquité tardive, est unique tant pour l’exceptionnelle richesse des éléments architecturaux que la variété et la finesse de son programme iconographique, tant en Sicile que dans l’Occident romain.

Le site internet officiel (en italien) de la villa nous initie à ce monde des palaces que les aristocrates faisaient élever à la campagne : la villa ne compte pas moins d’une trentaine de pièces décorées de 3500 m² de mosaïques. Elle fut occupée jusqu’en 1160 lorsqu’elle fut ravagée par un incendie et disparut sous un glissement de terrain.

Ce site déploie également le programme de conservation et de mise en valeur de l’ensemble historique, programme relevant de la gestion désormais confiée au parc archéologique la Villa Romana del Casale qui s’étend au patrimoine culturel et historique des villes voisines.

Retour de chasse

La villa, placée sous l’égide de l’UNESCO depuis 1997, appartenait probablement à un membre de l’aristocratie sénatoriale de Rome, peut-être un préfet de Rome (Praefectus Urbi). Toutefois selon certains spécialistes, la villa a pu être construite et/ou agrandie sur l’ordre d’un des princes de la Tétrarchie (286-311).

Tant par sa beauté que la complexité de son plan, la villa romaine du Casale peut être considérée comme l’un des plus beaux exemples des programmes édilitaires et somptuaires des puissants de l’Antiquité tardive. La célébration de son propriétaire, tant sur le plan symbolique que dans la représentation de son intimité ne cesse de se renouveler au gré des tapis mosaïqués d’inspiration africaine, célébrant à l’envie les virtus des anciens et la réussite matérielle de la classe montante.

Bienvenue sur le site officiel de la villa du Casale (Piazza Armerina)