Caritaspatrum
Accueil du siteLES PETITES JOURNEES DE PATRISTIQUEOrigène d’Alexandrie ou la mémoire occultée
Dernière mise à jour :
mardi 10 décembre 2019
Statistiques éditoriales :
833 Articles
1 Brève
76 Sites Web
60 Auteurs

Statistiques des visites :
67 aujourd'hui
307 hier
763800 depuis le début
   
Viennent de paraitres les Actes de la VIe PJP de Saintes consacrée à Origène d’Alexandrie
samedi 20 septembre 2014

popularité : 1%

Origène d’Alexandrie fut le premier. Le premier à proposer une théologie systématique de la Révélation chrétienne. Le premier à oser penser ensemble le salut biblique et la quête de vérité qui animait les grands courants philosophiques de son temps. Le premier à avoir rédigé un traité de vie spirituelle.

Héritier des toutes premières communautés chrétiennes d’Egypte et fils de martyr, « il fut réellement l’une des personnalités les plus déterminantes pour tout le développement de la pensée chrétienne » (Benoit XVI), proposant une vision à la fois fondamentale et globale de la vie chrétienne. C’est peu dire que la pensée patristique ultérieure dépendra radicalement de son désir de mieux approcher Dieu et de creuser sans relâche, pour lui-même et pour les autres, l’insondabilité du mystère divin. Comme l’écrira un peu plus tard l’un de ses épigones, Eusèbe de Césarée : « Il enseigna que la conduite doit correspondre exactement à la parole, et ce fut surtout pour cela que, aidé par la grâce de Dieu, il poussa un grand nombre de personnes à l’imiter ».

Théologien hors-pair, maître spirituel, commentateur inlassable des Ecritures, imitateur des martyrs, il ne nous reste pratiquement rien de son œuvre colossale - plus de 320 livres et de 310 homélies -, soit l’une des plus importantes de l’Antiquité avec celle d’Augustin. Pourquoi un tel naufrage ? Que pouvait donc présenter de si redoutable cette théologie mystique pour que par deux fois, à la fin du IVe, puis au VIe siècle, on en vint à condamner cette pensée de feu, jusqu’à ordonner rageusement que soient brûlées toutes les œuvres du Maître alexandrin ? Et si Origène avait été condamné pour des fautes qu’il ne pouvait pas avoir commises ayant vécu bien avant les grands conciles œcuméniques des IVe et Ve siècles ?

Au sommaire de ces Actes :

- Petite chronologie d’Origène

-  Propositions pour une biographie d’Origène

Annick MARTIN

- Origène théologien

Michel FEDOU

- Origène et les gnostiques

Marie-Laure CHAIEB

- La prière du Notre Père, école du don selon le De Oratione d’Origène

Michel COZIC

- Origène et les persécutions

Carine BASQUIN-MATTHEY

- Origène et les femmes

Pascal-Grégoire DELAGE

- A bord du Pèri Archon  : prendre le large avec Origène

Annie WELLENS

Les Actes de la Petite Journée de Patristique « Origène d’Alexandrie ou la mémoire occultée » sont publiés et diffusés par l’association Caritaspatrum.
Il est aussi possible de se procurer le volume des Actes pour un coût de 18 euros (+ 2 euros de frais de port) en écrivant à :
Caritaspatrum
1 rue de Foncillon
17200 Royan
ou par mail : pg.delage@gmail.com
136 pages

ISBN : 978-2-9534283-8-4