Caritaspatrum
Accueil du siteLES PETITES JOURNEES DE PATRISTIQUEVigilance de Calagurris
Dernière mise à jour :
jeudi 5 décembre 2019
Statistiques éditoriales :
832 Articles
1 Brève
76 Sites Web
59 Auteurs

Statistiques des visites :
121 aujourd'hui
247 hier
761981 depuis le début
   
Echos d’une Petite Journée consacrée à Vigilance de Calagurris
lundi 25 mars 2013
par Suzanne-Marie PICAUD
popularité : 1%
Vue de l’assemblée

Vigilance de Calagurris ou le cauchemar de saint Jérôme ! Un titre qui piquait la curiosité ; mais allait-il « fonctionner » ? Le pari fut gagné, vu le nombre de participants.

Cette journée est devenue un rendez-vous annuel pour un public dont la fidélité ne se dément pas, et qui compte chaque fois quelques nouveaux participants.

Nous avons donc plongé, grâce aux intervenants pleins de science et d’humour, dans les démêlés entre un obscur évêque aquitain, Vigilance et le célèbre Père de l’Eglise : Jérôme.

Ce regard, porté sur une période de l’histoire distante de seize siècles, n’avait rien de morose. Une connivence était perceptible entre les orateurs et le public, les sourires en disaient long.

M. Benoit Jeanjean

Découvrir Vigilance, un évêque réaliste proche des questions du clergé gaulois, mais pas forcément grand théologien, en butte aux dénonciations virulentes, pas toujours de bonne foi, du célèbre Jérôme était une situation qui ne permettait pas la sieste, même au plus fervent de ses fidèles. A travers les prises de position de l’un, les invectives de l’autre, s’affrontaient deux approches différentes de l’Eglise. Pour les comprendre, il fallait tenir compte du contexte historique et social de chacune d’elles. Voilà qui nous renvoyait à des questions que l’on retrouve dans plusieurs interrogations d’aujourd’hui : le célibat des prêtres, le monachisme, la communion des saints et le culte des reliques.

Mme Carine Basquin-Matthey

L’impératif de l’horaire abrégea à regret, nos échanges au cours du repas, Ce dernier ne dérogea pas à l’habitude. Il était accompagné d’un cru excellent, produit du terroir aquitain.

Il nous restera à déguster à notre aise, si nous le désirons, les différentes contributions qui paraîtront dans quelque temps.

Suzanne-Marie Picaud

Durant la conférence de M. Jean-Luc Schenck-David.