Caritaspatrum
Accueil du siteCHRONICAE WELLENSIS
Dernière mise à jour :
dimanche 15 septembre 2019
Statistiques éditoriales :
825 Articles
1 Brève
76 Sites Web
54 Auteurs

Statistiques des visites :
27 aujourd'hui
202 hier
743302 depuis le début
   
Challenge biblique
vendredi 25 septembre 2009
par Annie WELLENS
popularité : 1%

Mais que viennent donc faire les photographies du skipper de la goélette Pen Duick III et de ses équipiers dans ce courrier publicitaire adressé aux libraires par la Société biblique française ? Se reconvertirait-elle dans l’édition nautique ? La lettre m’apprend que l’équipage se situe en deuxième position à l’issue de la première étape de la route des Hortensias, et j’en suis fort aise, mais voici que s’inscrit noir sur blanc la fine pointe du message : parmi les livres de bord de Pen Duick III figure La Bible expliquée, éditée par cette même Société biblique. Un esprit plus mal tourné que le mien pourrait lire entre les lignes un rapport de cause à effet entre le choix de cette Bible et l’honorable positionnement dans la course. Tout en me gardant de telles suppositions, je note qu’un parfum de victoire flotte également sur la maison d’édition et, je le comprends enfin, sur les librairies. On me propose de m’associer à ce succès éditorial en relevant le défi de « devenir le meilleur diffuseur de la Bible expliquée » dans ma région. Entendez : celui qui « aura commandé le plus d’exemplaires… qu’il s’agisse de l’édition catholique ou protestante », bel exemple de marketing oecuménique. Et d’agiter devant mon nez, non pas une botte de carottes mais trois ou six bouteilles de vin de Bergerac, selon mon arrivée en seconde ou première position. Je me croyais libraire, me voici invitée à devenir marchande de livres au kilo, pour ne pas dire « au cul du camion », expression représentant le meilleur système de vente pour la grande distribution.

Je ne mets pas en cause les qualités de cette Bible, mais je m’interroge sur la façon de la promouvoir. Tout libraire en effet qui voudra jouer le jeu pendant six semaines devra mettre entre parenthèses la riche diversité des traductions (et pourtant, la Société Biblique les diffuse toutes…) et des demandes personnalisées des lecteurs. On me joint, pour m’aider, un « court argumentaire » afin de « mettre en avant les qualités reconnues de cette édition de la Bible » auprès de mes clients. Je m’interroge derechef sur l’image que cet éditeur se fait des libraires quant à leur niveau culturel et leur capacité de lecture. Tout bien considéré, je ne chercherai pas à boire de ce vin-là. J’en arrive même à trouver mesquin ces quelques bouteilles rapportées au monument littéraire qu’est la Bible, expliquée ou non. Si ce « challenge » venait à faire tache d’huile parmi les éditeurs, il conviendrait d’ajuster la qualité des vins à la saveur des traductions. Ainsi, devenir le meilleur diffuseur de la Bible d’Alexandrie (13 volumes à ce jour publiés par les éditions du Cerf) devrait me valoir pour le moins un tonneau d’ambroisie. En sortant de ma rêverie biblico-oenologique, je termine la lecture de mon courrier. Une dernière photographie me fait signe : celle de Mgr Jean-Charles Thomas dans le théâtre antique d’Éphèse. Il tient une Bible ouverte dans ses mains, vous ne devinerez jamais de quelle traduction il s’agit…

Chronique publiée dans La Croix le 14 décembre 2005

 
Articles de cette rubrique
  1. Augustin, coach !
    15 mai 2008

  2. La tyrannie du partage
    25 mai 2008

  3. Les mots de la bouche
    2 août 2008

  4. Intelligence de la louange (I)
    4 septembre 2008

  5. Intelligence de la louange (II)
    16 octobre 2008

  6. Au secours, Jean Damascène !
    16 novembre 2008

  7. Des anges dans nos campagnes
    22 décembre 2008

  8. Le sermon aux motards du futur Mgr Mousset
    22 janvier 2009

  9. Excès d’assurance
    22 février 2009

  10. Je ne pèche plus, je rate ma cible...
    25 mars 2009

  11. De l’usage du pastis en philosophie
    25 avril 2009

  12. L’acédie quel souci !
    25 mai 2009

  13. Mon mari a la haine
    20 juin 2009

  14. Brèves hors comptoir
    25 juillet 2009

  15. Graffiti en péril
    25 août 2009

  16. Challenge biblique
    25 septembre 2009

  17. Une poule sur un mur
    25 octobre 2009

  18. Le sacré-sucré
    25 novembre 2009

  19. Black-blanche-beur
    25 décembre 2009

  20. Therapeutic park
    25 janvier 2010

  21. Les disparus de l’abbaye (ou l’art de noyer un poisson nommé Ichtus)
    25 février 2010

  22. Les Pokemon gothiques
    30 mars 2010

  23. Sur un air d’autoroute
    5 mai 2010

  24. Les montagnes bondissent comme des béliers
    5 juin 2010

  25. Chats échaudés
    5 juillet 2010

  26. Berceuse pour un coursier
    5 août 2010

  27. Petites variations augustiniennes en signe de reconnaissance
    15 septembre 2010

  28. De l’éthique au Cantique
    15 octobre 2010

  29. Tentations zodiaco - sacerdotales
    15 novembre 2010

  30. Arlésiennes du livre religieux
    15 décembre 2010

  31. Déchetterie, mon beau souci
    15 janvier 2011

  32. Envol d’abeilles aux éditions du Cerf
    20 février 2011

  33. Lettre à une bibliothécaire
    20 mars 2011

  34. Humeur volatile
    30 mai 2011

  35. Lettre à un jeune libraire
    30 juin 2011

  36. Un temps pour la vacance intérieure : l’abeille contre l’araignée, 1er round
    10 septembre 2011

  37. Victoire de l’abeille sur l’araignée par K.O.
    20 octobre 2011

  38. Soignés soignants et vice versa
    20 novembre 2011

  39. Humeur élastique
    20 décembre 2011

  40. Billet d’humeur festive
    20 janvier 2012

  41. Pour Louisette, lectrice par désir
    25 février 2012

  42. Libraire en colère
    25 mars 2012

  43. Le bibliothécaire huguenot en exil et l’archiviste de La Haye : découverte d’une nouvelle légende concernant Grégoire de Narek
    1er mai 2016