Caritaspatrum
Accueil du siteJOUR APRES JOURIVe siècle (376-400)378
Dernière mise à jour :
mardi 10 décembre 2019
Statistiques éditoriales :
833 Articles
1 Brève
76 Sites Web
60 Auteurs

Statistiques des visites :
231 aujourd'hui
307 hier
763964 depuis le début
   
Consulat de Valens auguste pour la 7e fois et de Valentinien auguste pour la 2e fois.
dimanche 30 septembre 2018

popularité : 2%

janvier


vendredi 12 : Mort en exil de l’évêque Barsaï d’Edesse (Osroéne) à Philaé (Haute-Egypte). Il était évêque depuis 17 ans mais vivait en exil depuis près de quatre ans.

février


ce mois-ci : Les Alamans Lentienses franchissent le Rhin gelé au nombre de 40 000.

mort à Milan de Satyrus le frère de l’évêque Ambroise qui prononça une première oraison funéraire le lendemain (autre date : 17 septembre 378).

mars


vendredi 9 : Mention de la Préfecture urbaine de Martinianus.


ce mois-ci :

Prédication par Basile de Césarée de ses Homélies sur l’Hexaéméron.

Seconde Oraison funéraire prononcée par Ambroise sur la tombe de son frère à Milan.

avril


dimanche 1 : Fête de Pâques.


ce mois-ci : L’empereur Valens quitte Antioche pour Constantinople.

Foedus entre les Romains et la reine Mawwya négocié par le magister equitum praesentalis Flavius Victor qui épouse la fille de la reine.

L’évêque Pierre d’Alexandrie rentre dans sa ville épiscopale après avoir vécu caché dans la chora égyptienne.

mai


mardi 30 : L’empereur Valens arrive à Constantinople où il est fort mal accueilli par la population affolée par la proximité des Barbares.


ce mois ci :

L’évêque Eusèbe de Samosate rejoint son Eglise après 4 années d’exil en Thrace.

juin


lundi 11 : L’empereur Valens quitte Constantinople sous les huées de la foule paniquée de voir les Goths ravager les faubourgs de la ville.


ce mois-ci : Au début du mois, victoire du maître de l’infanterie Sebastianus sur les Barbares près d’Andrinople.

Victoire d’Argentovaria (Horburg) remportée par le comes Nannienus sur les Alamans du roi Priarius.

juillet


samedi 28 : La curie et le peuple de Sabratha (Tripolitane) dédie une statue à Flavius Vivius Benedictus, gouverneur de Tripolitaine et patron de la cité.


Ce mois-ci : Le reik Fritigern fait mouvement avec ses Tervinges de la petite cité de Cabyle en direction d’Andrinople à la fin du mois.

août


mardi 7 : Arrivée de l’envoyé de l’empereur Gratien pour l’heure près de Sirmium, le général Richomeres auprès de l’empereur Valens à Andrinople.


mercredi 8 : le reik Fritigern envoie en ambassade vers Valens un prêtre pour négocier une « paix perpétuelle ».


jeudi 9 : Après avoir quitté Andrinople le matin, les armées romaines sont anéanties par les Goths dans l’après-midi à une douzaine de kilomètres au nord de la ville. L’empereur Valens est tué lors de cette bataille et son corps ne sera pas retrouvé. Les 2/3 de l’armée romaine est mise hors de combat (20 000 hommes) Disparition des magistri militum Traianus et Sebastianus, du maître des écuries Valerianus et du curateur du Palais Aequitius ainsi que 35 tribuns de légions et chefs d’unités.


vendredi 10 : Les Goths mettent le siège devant Andrinople qui soutient le choc. Exécution de 300 soldats romains qui s’étaient rendu aux forces germaniques.


ce mois-ci : Début de la Préfecture urbaine de Flavius Hypatius.

Une délégation de chrétiens nicéens de Constantinople sollicite l’évêque Grégoire de Sasimes pour l’heure retiré à Séleucie d’Isaurie afin qu’il prenne la tête de leur communauté.

septembre


jeudi 20 : Mort de l’évêque Basile de Césarée dans sa ville épiscopale après huit ans d’épiscopat.


Ce mois-ci :

Grégoire de Sasimes, en route pour Constantinople, est malade à Nazianze et ne peut se rendre aux obsèques de son ami Basile.

octobre


ce mois-ci :

cette année-là :


Dans les premiers mois de l’année, les Tervinges de Fritigern, rejoints par les chefs greuthunges Alatheux et Safrax, continuent leurs ravages en Illyricum.


Des traités de paix sont conclus avec les Sarmates, les Quades et les Alamans par l’empereur Gratien.


A l’automne, le cominatus de l’empereur Gratien fait nommer le général Théodose, pour l’heure retiré dans son domaine hispanique de Cauca, sur le front danubien.


Après la mort de l’empereur Valens, le prêtre antiochien Diodore est ordonné évêque de Tarse.


A la fin de l’année, arrivée à Antioche du général Sapor envoyé par l’empereur Gratien pour rétablir l’orthodoxie nicéenne et déposition de l’évêque arien Dorothée qui est exilé.


Le roi d’Arménie Varzdat est déposé par le sparapet Manuel Mamikonian qui confie alors la régence à la reine Zarmandukht, veuve de Pap, avec l’appui des Perses.