Résurrection de Bacchus selon Sédulius
dimanche 1er octobre 2017
par Annie WELLENS

Le quatrième jour, Lazare / Déjà puant recouvre la vie / Et, délivré des chaînes de la mort, / Est devenu le survivant de soi-même. Bessus et Vera très chers, je remercie Sédulius [1] dont les barbares beautés de l’hymne abécédaire sur la vie du Christ a produit en moi un séisme qui m’a fait remonter du tombeau où m’avait enseveli une mauvaise ivresse spirituelle. Je désespère de comprendre celui que je fus au cours de ces cinq mois pendant lesquels je n’ai cessé de descendre vertigineusement les degrés de l’ignominie envers mon épouse, jusqu’à renier qui nous étions l’un pour l’autre.

Je ne comprends pas celui que je fus mais je sais qu’il me fait honte. Je rends grâce à Silvania pour sa confiance patiente et je vous remercie également, amis fidèles, de l’avoir réconfortée.

Béni soit aussi l’abbé du monastère de Saint Oyend qui a osé me mettre en face de ma monstruosité en m’entretenant des ravages engendrés par un ascétisme extrême. Si je n’ai pas, comme le fit Esdras [2], déchiré mes vêtements ni arraché les cheveux de ma tête et les poils de ma barbe – il est vrai que je suis quelque peu chauve et imberbe – comme lui, je m’assis accablé. A l’heure de la prière du soir je me relevai de ma prostration en prenant à mon compte sa supplication : Mon Dieu, j’ai trop de honte et de confusion pour lever mon visage vers toi, mon Dieu. Mes fautes sans nombre me submergent, mes offenses se sont amoncelées jusqu’au ciel. Ma Silvania, entendant cette prière prononcée à voix haute, vint me dire doucement : « Attention ! N’en fais pas trop, sinon tu vas tomber cette fois dans l’excès de la dépréciation de toi-même ! Il est temps pour toi et pour moi de nous restaurer dans tous les sens du terme. Et je te dis ’Courage, Bacchus, mon époux’ à la suite du prophète Aggée appelant à reconstruire le temple : Courage, Zorobabel ! Courage Josué fils de Josédeq, grand prêtre ! Courage, tout le peuple du pays ! Oracle du Seigneur ! Au travail ! Je suis avec vous – oracle du Seigneur de l’univers. [3] »

Notre restauration est en bonne voie car, désormais, j’ai cessé d’habiter les arpents arides de cette plaine poussiéreuse et ces contrées stériles où le sol ne peut porter de fruit, et je renonce à arracher à cette terre sanglante les poisons livides aux sucs mortels condamnés à alimenter le Tartare. J’entre, comme si c’était pour la première fois, et ma Silvania au plus près de moi, dans la riante verdure de ces bois toujours fleuris, dans le séjour bienheureux aux ruisseaux bénis, où les semences de la vie sont animées par des eaux divines, la moisson fécondée par une source sublime et purifiée de ses épines pour qu’elle puisse être la moisson de Dieu et remplir des greniers immenses du fruit centuplé de la récompense divine : voici maintenant pour moi le temps du Chant pascal de Sédulius, mais non pas de l’ensemble de ce chant. Je déplore en effet trop d’attaques de sa part contre la philosophie grecque : Vous que gagne une maladie mortelle, la doctrine / Attique du poison cécropique [4] adonnée à de vains soucis ; / Et, suivant plutôt l’odeur de la loi qui respire / La vie, abandonnez la puanteur du village athénien. Mais qui suis-je pour juger, moi qui reviens de tant d’excès ?

Préférons la vigne paisible à la lambrusque [5] et que le Créateur infini du ciel infuse en nous le don de la grâce éternelle.

Bacchus

[1] Bacchus avait déjà évoqué, à la fin de la lettre 8 de ce corpus, Sédulius : Avec Sédulius (faut-il le prénommer Coelius ? J’ai lu des avis contraires sur le sujet) je prie le Seigneur de nous accorder le bonheur de Pâques perpétuelles. On sait très peu de choses sur cet auteur de la moitié du Ve siècle, souvent confondu avec Sédulius Scot, son quasi-homonyme irlandais du IX ème siècle. Bacchus, qui vit au VII ème siècle ne pouvait connaître que le premier.

[2] Livre d’Esdras, 9, 3-6.

[3] Livre d’Aggée, 2, 4.

[4] Mot synonyme d’Athénien, dérivé du nom de Cécrops, premier roi mythique d’Athènes.

[5] Vigne sauvage (Vitis vinifera sylvestris).