Origène, « Commentaire sur l’Épître aux Romains, tome III, Livres VI-VIII »
mardi 25 octobre 2011
par Jean-Claude LARCHET

Origène, « Commentaire sur l’Épitre aux Romains, tome III, Livres VI-VIII ». Texte critique établi par C.P. Hammond Bammel, introduction par Michel Fédou s. j., traduction et notes par Luc Brésard et Michel Fédou, index par Luc Brésard, Éditions du Cerf, Paris, 2011, 616 p., collection « Sources chrétiennes » n° 543.

Le « Commentaire sur l’Épître aux Romains » a été composé par Origène à Césarée vers 243, et traduit en latin par Rufin d’Aquilée dans les années 405-406 (le texte ne nous est parvenu que dans cette traduction).

Après la publication des livres I et II (« Sources chrétiennes » n° 532) et III à V (« Sources chrétiennes » n° 539), le présent volume comporte les livres VI, VII et VIII, qui expliquent la section de l’épître allant de 6, 12 à 11, 36. Le livre VI et les quatre premiers chapitres du livre VII commentent les passages de Rm 8 sur l’Esprit Saint. Les chapitres 5 à 17 du livre VII sont consacrés au texte de Rm 9, et développent une importante réflexion sur la préconnaissance de Dieu, la prédestination, l’élection et donc le libre arbitre ; Origène affirme, contre les gnostiques, la liberté humaine. Le même livre inclut aussi une réflexion sur l’amour de Dieu dont rien ne peut séparer le chrétien, et sur la justice de Dieu, que l’élection ne compromet pas. Enfin, le livre VIII porte sur les chapitres 10 et 11 de l’épître. Origène s’intéresse au « reste » d’Israël préservé par Dieu comme peuple élu, et envisage la perspective d’un salut pour « tout Israël » lorsque la « plénitude des nations sera entrée » (Rm 11, 25-26). Mais dans le livre VIII, le commentaire aborde aussi d’autres thèmes : l’omniprésence, en puissance et en acte, du Christ, fin de la loi et essence de la justice qui vient de la foi ; le sens de l’expression « invoquer le nom du Seigneur » ; la grâce et les œuvres.

Ce volume, comme les précédents, bénéficie d’une bonne introduction du père Michel Fédou, spécialiste reconnu d’Origène.

Jean-Claude Larchet

Source : www.orthodoxie.com