Irénée de Lyon : un chemin vers l’unité des chrétiens
jeudi 15 janvier 2015
par Annie WELLENS

« En la semaine de l’unité, pouvons-nous trouver modèle plus exemplaire du dialogue œcuménique qu’Irénée, évêque de Lyon ? Le nom le Pacifique définit sa personne : il a été sa vie durant l’homme de la paix, de la concertation et de la conciliation. Aux interventions autoritaires, il préfère le dialogue. Il sait que l’unité peut fleurir dans un jardin à l’anglaise où la diversité est d’abord la richesse même de la vie, plus vraie que des parterres géométriquement alignés », Irénée de Lyon, ou une vision chrétienne de l’histoire, Conférence de Carême prêchée par A.-G. Hamman à Notre-Dame de Paris en 1980.

Si comme l’affirme Irénée de Lyon (IIe siècle), « la gloire de Dieu, c’est l’homme vivant ; et la vie de l’homme, c’est la vision de Dieu », alors il s’agit bien de faire découvrir et faire fructifier cet héritage commun aux Églises chrétiennes.

Cette invitation, portée par le Service de l’Unité des Chrétiens, sera déclinée par trois théologiens :

- « La Providence, ou le dialogue du Créateur et de sa création, selon Irénée », par Madame Marie-Laure CHAIEB, Docteur en théologie, en anthropologie religieuse et science des religions, enseignante à la faculté de Théologie de l’Université Catholique de l’Ouest, à Angers.

- « L’hérésie et l’histoire, entre Irénée et Origène », par Monsieur Roland POUPIN, Docteur en théologie et en philosophie, pasteur de l’Église Protestante Unie de France à Poitiers.

- « Saint Irénée, un père de l’Église vivifiant pour aujourd’hui », par le Père Jean-Claude GURNADE, prêtre de la paroisse de Tarbes-Lourdes-Pau, Métropole Orthodoxe Roumaine d’Europe occidentale et méridionale.

Cette rencontre se déroulera le mardi 20 janvier 2015 :

- à Saintes (Maison Diocésaine), de 9 h 30 à 16 h 00 (avec déjeuner possible)

Maison Diocésaine de Saintes (Séminaire), 80 cours Genêt, BP 80511 17100 Saintes - Tél. 05 46 93 03 29

- à La Rochelle (Centre Jean-Baptiste Souzy), de 18 h 00 à 22 h 00 (prévoir son pique-nique, vin offert)

Centre Jean-Baptiste Souzy, 33 rue Kästler, Les Minimes 17000 La Rochelle - Tél. 05 46 44 77 13

« … vu autrefois par l’entremise de l’Esprit selon le mode prophétique, puis vu par l’entremise du Fils selon l’adoption, [Dieu] sera vu encore dans le royaume des cieux selon la paternité, l’Esprit préparant d’avance l’homme pour le Fils de Dieu, le Fils le conduisant au Père, et le Père lui donnant l’incorruptibilité et la vie éternelle, qui résultent de la vue de Dieu pour ceux qui le voient. Car, de même que ceux qui voient la lumière sont dans la lumière et participent à sa splendeur, de même ceux qui voient Dieu sont en Dieu et participent à sa splendeur. Or vivifiante est la splendeur de Dieu. Ils auront donc part à la vie, ceux qui voient Dieu. Tel est le motif pour lequel Celui qui est insaisissable, incompréhensible et invisible s’offre à être vu, compris et saisi par les hommes : c’est afin de vivifier ceux qui le saisissent et qui le voient. Car, si sa grandeur est inscrutable, sa bonté aussi est inexprimable, et c’est grâce à elle qu’il se fait voir et qu’il donne la vie à ceux qui le voient. Car il est impossible de vivre sans la vie, et il n’y a de vie que par la participation à Dieu, et cette participation à Dieu consiste à voir Dieu et à jouir de sa bonté. »

Irénée de Lyon, Contre les hérésies, IV, 20, 5.

« …le Verbe s’est fait le dispensateur de la grâce du Père pour le profit des hommes : car c’est pour eux qu’il a accompli de si grandes »économies« , montrant Dieu aux hommes et présentant l’homme à Dieu, sauvegardant l’invisibilité du Père pour que l’homme n’en vînt pas à mépriser Dieu et qu’il eût toujours vers quoi progresser, et en même temps rendant Dieu visible aux hommes par de multiples »économies« , de peur que, privé totalement de Dieu, l’homme ne perdît jusqu’à l’existence. Car la gloire de Dieu c’est l’homme vivant, et la vie de l’homme c’est la vision de Dieu : si déjà la révélation de Dieu par la création procure la vie à tous les êtres qui vivent sur la terre, combien plus la manifestation du Père par le Verbe procure-t-elle la vie à ceux qui voient Dieu ! ».

Irénée de Lyon, Contre les hérésies, IV, 20, 7.

………………………………………………………………………………………………………

Journée œcuménique du 20 janvier 2015

Bulletin d’inscription à retourner avant le 15 janvier à :

Madame Annie Wellens 34 quai Leclerc 17230 Marans tél. 05 46 01 18 72 – e-mail : annie.wellens@wanadoo.fr

Nom :……………………………………………………

Prénom :………………………………………..

Adresse : ………………………………………………………………………………………….

………………………………………………………………………………………………………

Code postal : …………………………..

Ville : ……………………………………

Téléphone : ………………………………….

E-mail : …………………………………………….@…………………………………..

Participera à la rencontre de Saintes : 7 euros S’inscrit au déjeuner : 12 euros

Participera à la rencontre de La Rochelle : 7 euros

Le règlement se fera sur place. Chèques à libeller à l’ordre de « Association Diocésaine ». Merci.