Patristique et oecuménisme : thèmes, contextes, personnages
mercredi 20 avril 2011

Du point de vue théologique, l’Eglise est une ou n’est pas du tout, car le Christ est un et il est la « tête unique de l’Eglise ». Or cette Eglise-Utopie traverse une histoire qu’elle a elle-même créée depuis deux millénaires. Et qui dit histoire dit changement, diversité, multiplicité… Du coup, la vraie et peut-être la seule forme d’oecuménisme est celle qui se donne pour tâche la relecture et la compréhension de chaque tradition dans l’histoire. La patristique n’est autre que le dépôt de la foi chrétienne gardé et transmis par les Pères de l’Eglise - la même foi transmise de manières diverses et dans des contextes différents, les mêmes Pères pour tous, le Christ étant inclusivement orthodoxe, catholique, protestant. Les auteurs qui figurent dans ce livre, prêtres, pasteurs ou laïcs, femmes et hommes, sont des patristiciens et des historiens du christianisme dont l’engagement dans une vie spirituelle ne paralyse pas la capacité de discernement vis-à-vis de telle ou telle question d’ordre théologique, bien au contraire. Dans la perspective d’un oecuménisme pragmatique, ils ont essayé d’éviter une double tentation : celle du passéisme qui voit dans l’époque des Pères le modèle d’une réconciliation parfaite et celle, idéologique ou politicienne, d’une réconciliation de circonstance qui ne peut mener qu’à une fausse unité.

Andrew Louth montre comment de très anciennes polémiques interconfessionnelles ont pris fin grâce à de « simples » découvertes de manuscrits. Dominique Gonnet rappelle le rôle éminent qu’a joué, dans le développement d’une sensibilité oecuménique dans l’Occident, la collection « Sources chrétiennes ».

De son côté, Lorenzo Perrone se penche sur le destin à la fois mouvementé et fascinant de Louis Massignon en choisissant comme porte d’entrée le thème de la prière.

Marius Cruceru fait la part belle à Augustin en s’interrogeant notamment sur certains points de la théologie du grand Africain qui ont façonné la tradition protestante.

Michel Stavrou, connaisseur de Byzance, mais aussi de la théologie orthodoxe contemporaine, s’arrête sur l’épineuse question du Filioque à partir des écrits de Nicéphore Blemmydès.

Lucian Turcescu prend comme point de départ de son étude une enquête contemporaine liée au culte de la Vierge pour revisiter quelques aspects essentiels de la mariologie, qui constitue encore un sujet d’âpres débats entre les diverses traditions chrétiennes.

Ysabel de Andia continue la série des thèmes « oecuménistes » en consacrant son analyse à la sophiologie antique et moderne, allant du chapitre 8 des Proverbes jusqu’à Serge Boulgakov et Louis Bouyer. Angelo di Berardino approfondit le thème de la mariologie en centrant son exposé sur les contresens, parfois volontaires, qu’a générés le dogme de l’Immaculé Conception.

Marie-Hélène Congourdeau montre, en allant à plusieurs reprises contre la communis opinio, comment la traduction de certains théologiens du latin en grec (notamment Augustin et Thomas) aura marqué la théologie byzantine du XIVe et XVe siècle.

Le propos de Christian Badilita porte sur Jean Cassien et la déformation de sa pensée sur la grâce durant tout le Moyen Âge et même jusqu’à nos jours.

Les études de Davide Zordan, de Monique Alexandre et d’Olga Lossky constituent le dernier volet du livre, qui est consacré à trois personnalités tout à fait exceptionnelles ayant laissé leur empreinte, ineffaçable, dans l’histoire de la théologie du XXe siècle : Louis Bouyer, Yves Congar et Élisabeth Behr-Sigel.

Table des matières :

Andrew LOUTH, Patristic Scholarship and Ecumenism

Dominique GONNET, La portée œcuménique de Sources chrétiennes

Lorenzo PERRONE, « Abramo, padre di tutti i credenti » : Louis Massignon e l’ecumenismo della preghiera

Marius CRUCERU, Augustine and Ecumenism, A short Presentation of the Augustinian View on other Christian Groups

Michel STAVROU, La pneumatologie de Nicéphore Blemmydès (XIIIe siècle) : une synthèse originale de la doctrine des Pères grecs

Lucian TURCESCU, Devotion versus Theology ? Some mariological Issues of interest to patristicians and ecumenstist

Ysabel DE ANDIA, Regards croisés sur la Sagesse

Angelo DI BERARDINO, Il dogma della Immacolata concezione e la tradizione cristiana

Marie-Hélène CONGOURDEAU, Des pères latins à Byzance à la fin de l’empire

Cristian BADILITA, Gratia Dei et libertas nostri arbitrii : Jean Cassien ou la revanche de l’ortho-doxie

Davide ZORDAN, Passioni patristiche e discernimento confessionale : John Henry Newman et Louis Bouyer

Monique ALEXANDRE, Yves Congar : œcuménisme et patristique

Olga LOSSKY, Élisabeth Behr-Sigel, un engagement œcuménique à l’école des Pères.

Editeur Beauchesne - Novembre 2010 ISBN : 978-2701015804

Source : www.orthodoxie.com