Les polémiques religieuses du Ier au IVe siècle de notre ère. Hommage à Bernard Pouderon
lundi 15 avril 2019
par Guillaume Bady

Les Sources Chrétiennes s’associent pleinement à l’hommage rendu à Bernard Pouderon dans ce recueil de 24 études. Celles-ci viennent d’être offertes à notre collègue de l’Université François-Rabelais de Tours, alors qu’il a depuis peu fait valoir ses droits à la retraite.

Ce volume, édité par Diane Cuny et moi chez Beauchesne dans la collection « Théologie historique », où il a reçu le n°128, illustre un thème cher au spécialiste des apologistes grecs, tout en rendant compte de l’ampleur des corpus et des problématiques qui l’ont intéressé, de Flavius Josèphe à Jean Chrysostome – Bible grecque, judaïsme, débuts du christianisme, orphisme, gnosticisme, manichéisme, paganisme, origénisme, arianisme – dans un contexte souvent conflictuel. De plus, les contributions, en français, mais aussi en anglais et en italien, sont dues à des spécialistes de plusieurs pays en dehors de la France – Allemagne, Belgique, Canada, Danemark, États-Unis, Italie, Suisse –, témoignant ainsi de la dimension internationale de l’œuvre de Bernard Pouderon.

Membre du Conseil scientifique des Sources Chrétiennes depuis 2005, comme éditeur de textes il a publié trois volumes aux Sources Chrétiennes (Athénagore, n°379 ; en collaboration : Aristide, n°470 ; Pseudo-Justin, n°528), sans doute d’autres sont encore à venir. Organisateur de colloques, directeur de collections et initiateur de projets ambitieux et bénéfiques pour toute la communauté scientifique aussi bien que pour un large public – notamment les Premiers écrits chrétiens dans la Pléiade et l’Histoire de la littérature grecque chrétienne –, il a fait rayonner les études patristiques jusqu’en dehors de son domaine initial. Au sein du Centre d’Études Supérieures de la Renaissance à Tours, il s’est de fait beaucoup investi dans les recherches sur le roman depuis l’Antiquité jusqu’à l’époque moderne ou sur les figures de Faust et de Simon le Magicien.

La photo qui inaugure le livre le représente en compagnie de son épouse, Cécile Bost-Pouderon, qui est aussi son associée dans maintes aventures scientifiques et éditoriales : c’est donc volontiers à elle que s’adresse aussi cet hommage.

Tout en ayant la joie de savoir que notre pétulant collègue a encore devant lui de nombreux et beaux projets, c’est pour moi un plaisir et un privilège d’avoir contribué concrètement, avec Diane Cuny, à cette belle publication en son honneur.

Guillaume Bady

Sources : www.sourceschretiennes.mom.fr