Caritaspatrum
Accueil du siteCHRONICAE WELLENSIS
Dernière mise à jour :
jeudi 5 décembre 2019
Statistiques éditoriales :
832 Articles
1 Brève
76 Sites Web
59 Auteurs

Statistiques des visites :
182 aujourd'hui
250 hier
761795 depuis le début
   
Berceuse pour un coursier
jeudi 5 août 2010
par Annie WELLENS
popularité : 4%

Mourir sous une avalanche de livres est sans doute le sort le plus beau pour une libraire, mais j’aimerais alors que l’on me laissât le choix des titres. Le transporteur irascible et maladroit qui a failli m’ensevelir sous 800 kg de catéchismes ne m’a pas vraiment demandé mon avis.

Cette aventure m’a fait comprendre pourquoi le coursier qui m’apporte chaque jeudi nouveautés et commandes parisiennes précise toujours qu’il n’est pas transporteur ou livreur mais « coursier en librairie ». Ces trois mots sont pour lui aussi inséparables que ceux du mystère trinitaire. L’amour des livres le tient au corps depuis l’enfance, lorsqu’il accompagnait son père dans l’exercice de ce métier.

Quand il me parle d’un éditeur de critique littéraire, sa voix se fait respectueuse : « C’est un monsieur… Dans ses locaux, les livres ne sont pas présentés, ils sont entassés. » Belle clairvoyance qui déjoue les pièges du facing, technique de vente conquérante : en présentant les livres de face, on occupe un maximum de place avec un minimum de stock. « Du trompe-l’œil », assure mon coursier.

Certes, l’uniformisation du traitement des commandes fait qu’il m’apporte des colis « formatés ». Pour deux ou vingt livres, la taille des cartons est identique. Lorsque je les ouvre, j’aperçois un ou deux titres asphyxiés par un film en plastique. Bienheureux s’ils ne reçoivent pas de surcroît un coup de cutter malencontreux dans mon impatience à les délivrer de leur oppression.

Heureusement, il y a le carton hors normes, cent fois rafistolé, contenant les commandes particulières. Ces livres-là, sous deux élastiques en croix, sont dits « élastiqués ». Ce carton anachronique échappe à toute « traçabilité » et nous relie à de l’humain non formaté.

Ce matin, mon coursier a du neuf dans le regard. Aussi neuf que son troisième enfant qui vient de naître. Il pose son carton, ses mains dessinent lentement la taille de son fils : « Il est comme ça, tout petit, j’avais oublié. » « Tu me connais, ajoute-t-il, avec moi, il faut que ça fonce ! » Un temps. Il ouvre les bras, désarmé : « Mais là, c’est la douceur ! »

Ce matin, ses gestes sont ralentis. J’ai l’impression qu’il berce mes colis.

Chronique publiée dans La Croix le 26 octobre 1999

 
Articles de cette rubrique
  1. Augustin, coach !
    15 mai 2008

  2. La tyrannie du partage
    25 mai 2008

  3. Les mots de la bouche
    2 août 2008

  4. Intelligence de la louange (I)
    4 septembre 2008

  5. Intelligence de la louange (II)
    16 octobre 2008

  6. Au secours, Jean Damascène !
    16 novembre 2008

  7. Des anges dans nos campagnes
    22 décembre 2008

  8. Le sermon aux motards du futur Mgr Mousset
    22 janvier 2009

  9. Excès d’assurance
    22 février 2009

  10. Je ne pèche plus, je rate ma cible...
    25 mars 2009

  11. De l’usage du pastis en philosophie
    25 avril 2009

  12. L’acédie quel souci !
    25 mai 2009

  13. Mon mari a la haine
    20 juin 2009

  14. Brèves hors comptoir
    25 juillet 2009

  15. Graffiti en péril
    25 août 2009

  16. Challenge biblique
    25 septembre 2009

  17. Une poule sur un mur
    25 octobre 2009

  18. Le sacré-sucré
    25 novembre 2009

  19. Black-blanche-beur
    25 décembre 2009

  20. Therapeutic park
    25 janvier 2010

  21. Les disparus de l’abbaye (ou l’art de noyer un poisson nommé Ichtus)
    25 février 2010

  22. Les Pokemon gothiques
    30 mars 2010

  23. Sur un air d’autoroute
    5 mai 2010

  24. Les montagnes bondissent comme des béliers
    5 juin 2010

  25. Chats échaudés
    5 juillet 2010

  26. Berceuse pour un coursier
    5 août 2010

  27. Petites variations augustiniennes en signe de reconnaissance
    15 septembre 2010

  28. De l’éthique au Cantique
    15 octobre 2010

  29. Tentations zodiaco - sacerdotales
    15 novembre 2010

  30. Arlésiennes du livre religieux
    15 décembre 2010

  31. Déchetterie, mon beau souci
    15 janvier 2011

  32. Envol d’abeilles aux éditions du Cerf
    20 février 2011

  33. Lettre à une bibliothécaire
    20 mars 2011

  34. Humeur volatile
    30 mai 2011

  35. Lettre à un jeune libraire
    30 juin 2011

  36. Un temps pour la vacance intérieure : l’abeille contre l’araignée, 1er round
    10 septembre 2011

  37. Victoire de l’abeille sur l’araignée par K.O.
    20 octobre 2011

  38. Soignés soignants et vice versa
    20 novembre 2011

  39. Humeur élastique
    20 décembre 2011

  40. Billet d’humeur festive
    20 janvier 2012

  41. Pour Louisette, lectrice par désir
    25 février 2012

  42. Libraire en colère
    25 mars 2012

  43. Le bibliothécaire huguenot en exil et l’archiviste de La Haye : découverte d’une nouvelle légende concernant Grégoire de Narek
    1er mai 2016