Caritaspatrum
Accueil du siteCHRONICAE WELLENSISCorrespondance campagnarde
Dernière mise à jour :
jeudi 5 décembre 2019
Statistiques éditoriales :
832 Articles
1 Brève
76 Sites Web
59 Auteurs

Statistiques des visites :
64 aujourd'hui
247 hier
761924 depuis le début
   
D’un hymnographe à l’autre.
lundi 1er mars 2010
par Annie WELLENS
popularité : 8%

Bacchus très cher, imagine mon désarroi : devoir te répondre de manière cursive et non digressive. Le cœur me manque et mes idées s’envolent en fumée. Mais le temps presse : grâce à de savants lecteurs de ses œuvres Ambroise de Milan nous attend le 13 de ce mois à Mediolanum Santonum, lieu béni où nous nous rejoignîmes pour une journée studieuse autour de notre Père Martin l’année précédente, et qui, je le déplore, ne nous verra pas ensemble cette fois-ci, puisque vous êtes retenus par des obligations familiales auxquelles vous ne pouvez déroger sous peine de graves conséquences testamentaires. Et, bien sûr, je n’évoque pas ici les deux Testaments qui témoignent pour notre salut de Celui qu’Ambroise nommait Splendeur de la gloire du Père / Qui de la lumière dispense la lumière / Lumière de lumière, fontaine de lumière / Jour illuminant le jour… Je souhaite que cette clarté éclaire, pour le bien de tous les protagonistes, le différend qui t’oppose à ce maître des novices frappé intellectuellement et spirituellement (mais peut-on séparer ces deux domaines ?) de cécité au moment d’ouvrir des livres et de surdité quand il conviendrait d’écouter en vérité ses frères.

Ayant eu la merveilleuse imprudence d’accepter de présenter la place du silence et de la parole chez notre épiscope de Milan, je me dois, dans les quelques jours qui me restent avant la journée d’étude, de m’enclore dans ses livres. Admirable clôture de la lecture studieuse qui ouvre l’horizon en hauteur, en largeur et en profondeur… Je n’ai abandonné les livres ambrosiens qu’hier pendant quelques heures mais cet abandon n’était qu’une autre façon de retrouver leur auteur en réceptionnant un vin éponyme, émanant de la même source que le Saint Martin qui avait fait vos délices et ceux des auditeurs de notre première Petite Journée de Patristique. Je ne doute pas, si j’en juge par mes prélèvements opérés pour le goûter, que les convives du 13 mars seront comblés par ce Saint Ambroise narbonnais.

L’huile de ma lampe s’épuise, la nuit a déjà bien avancé sa course. Mais, avant de rejoindre ma Vera qui dort paisiblement, je vais profiter des dernières lueurs pour relire ma découverte du jour qui, paradoxe sublime, est une hymne du soir due à Magnus Felix Ennode, ordonné prêtre à Milan, quelques cent ans après Ambroise. Un fin lettré de mes amis, à qui je parlais de cet auteur, m’a dit que ses hymnes lui paraissaient bien peu originales, mais qu’à tout prendre, en considérant son siècle, on pouvait rendre grâces à Ennode pour avoir contribué à maintenir un reflet de la littérature classique qui, si superficiel fût-il dans son esprit, était cependant préférable au néant. En dépit de ce jugement sévère je me répèterai avec délices : Ô Christ, ô lumière, ô vie, ô vérité / Que les moments obscurs dédiés / Au sommeil sous ses sombres ombrages / Ne nous emportent pas vers les ténèbres ! … Que l’Ennemi rusé soit éloigné / Que dorme tout ce qui blesse / Que celui dont la dent furieuse s’acharne / A ronger ceux qui reposent dans leurs lits / Soit enchaîné…

Et qu’il en soit donc ainsi pour toi comme pour moi.

Bessus

 
Articles de cette rubrique
  1. De l’utilité de la navigation sur le Net.
    1er juin 2008

  2. Quand Bacchus s’intéresse aux Pères...
    15 juillet 2008

  3. Promesse de vendanges spirituelles.
    1er septembre 2008

  4. Pédagogie spirituelle
    15 octobre 2008

  5. Appétit de sciences
    1er décembre 2008

  6. Fièvre sternutatoire
    15 janvier 2009

  7. Agacements machistes...
    1er mars 2009

  8. Rencontre après Martin
    15 avril 2009

  9. Coup de tonnerre.
    1er juin 2009

  10. D’une correspondance à l’autre.
    15 juillet 2009

  11. Querelle hymnologique
    1er septembre 2009

  12. Entre vin nouveau et table tournante
    15 octobre 2009

  13. Vers la Lumière.
    1er décembre 2009

  14. De la réduction de texte à la réduction de tête
    15 janvier 2010

  15. D’un hymnographe à l’autre.
    1er mars 2010

  16. Où se résolvent heureusement deux affaires douloureuses pour Bacchus
    15 avril 2010

  17. Terreur volcanique
    1er juin 2010

  18. Douceur médocaine
    15 juillet 2010

  19. Une première liturgique à Mediolanum Santonum : le 15 août
    1er septembre 2010

  20. Turbulences intérieures et menaces incendiaires
    15 octobre 2010

  21. Trafic d’influences, d’Orphée à Grégoire de Nazianze
    1er décembre 2010

  22. De la colère aux larmes : rigueurs de l’exégèse et soucis de voisinage
    15 janvier 2011

  23. Commando colombanophile dans le Golfe des Pictons
    1er mars 2011

  24. La tentation de Saint Hilaire. Un parchemin retrouvé.
    15 avril 2011

  25. Dur printemps pour les Pictons.
    1er juin 2011

  26. Chrysostom’attitude en Narbonnaise.
    15 juillet 2011

  27. La monachomyomachie ou les moines contre les mulots
    1er septembre 2011

  28. Origène for ever !
    15 octobre 2011

  29. Lumière nouvelle sur le péché de saint Patrick.
    1er décembre 2011

  30. Discernement spirituel par correspondance
    15 janvier 2012

  31. Dégel intérieur mais frimas extérieurs. Bonus : un scoop sur les ragondins.
    1er mars 2012

  32. Le phénix de Lactance et le vin de Muscat, ou la thérapeutique spirituelle de Silvania
    15 avril 2012

  33. A mystagogie déplacée, liturgie dévoyée
    1er juin 2012

  34. De la pluie aux larmes, que d’eau ! que d’eau !
    15 juillet 2012

  35. Virgile, le Pseudo-Longin, Antoine et Athanase, même combat !
    1er septembre 2012

  36. De Johannes-Petrus à Doliprane de Céphalée.
    15 octobre 2012

  37. Picnolepsie et antiennes Ô
    1er décembre 2012

  38. Bacchus, vous avez dit : « dévarié » ?
    15 janvier 2013

  39. De Bethléem à Madiran : nouvelles lueurs sur le caractère de Jérôme
    1er mars 2013

  40. La joyeuse cinquantaine
    15 avril 2013

  41. D’Eugène de Tolède aux « énergumènes »
    1er juin 2013

  42. Sentiment océanique
    15 juillet 2013

  43. Des « astrologues chrétiens » : oxymore ou coquecigrue ?
    1er septembre 2013

  44. Les « reliques » ou le feu aux poudres
    15 octobre 2013

  45. Esclave, chasse les mouches !
    1er décembre 2013

  46. Mystère de l’esperluette
    15 janvier 2014

  47. Du Verbe abrégé à la bulle d’eau humaine
    1er mars 2014

  48. Benoit et Colomban : même combat spirituel ?
    1er mai 2014

  49. L’hémine et le charivari
    15 juin 2014

  50. Main basse sur les reliques de Benoît et Scholastique
    15 août 2014

  51. Venance Fortunat, auteur de « Frère Jacques » ?
    15 septembre 2014

  52. Marmite bouillante, amitié florissante
    1er décembre 2014

  53. L’érysipèle, l’hérésie et le Christ médecin
    15 janvier 2015

  54. Erasme et le vin de Nîmes
    15 avril 2015

  55. Confession ou rétractation ?
    1er juin 2015

  56. Le Purgatoire, ou l’Enfer climatisé
    15 juillet 2015

  57. Le Bréviaire d’Alaric ou le salut (pour Bessus) par les Wisigoths
    15 septembre 2015

  58. Haro gaulois sur les stylites !
    1er novembre 2015

  59. Polémique monastique en Armorique et menace de burn-out pour Bessus
    1er mars 2017

  60. Romanos le Mélode : plus fort que le son des cloches et des orgues !
    15 décembre 2015

  61. De l’allitération au kakemphaton et du kakemphaton à l’Hypapante
    15 février 2016

  62. Du bréviaire hispano-mozarabe au sang de Jupiter
    15 juin 2016

  63. L’ascension du Mont Ventoux, un « copié-collé » de celle du Crêt Pourri, ou : Pétrarque a-t-il plagié Bacchus ?
    15 août 2016

  64. Corrupticoles, phantasiastes et dyscoles, ou la mise en abyme de Bessus
    1er novembre 2016

  65. La « Divine Liturgie » de Jean Chrysostome au monastère de Saint Oyend ?
    1er janvier 2017

  66. L’appel au secours de Silvania : Bacchus tenté par l’enkratéia
    1er juin 2017

  67. Proskynèse, douleurs articulaires et crottes de bouquetins
    1er août 2017

  68. Résurrection de Bacchus selon Sédulius
    1er octobre 2017

  69. Ordination presbytérale au pays des Colliberts : une première !
    1er février 2018

  70. Archives en péril au monastère des Îles d’Hyères
    15 mars 2018

  71. Epanadiplose, Buisson ardent et Troussepinette, ou le retour victorieux de Bessus au jardin
    1er juillet 2018

  72. Sacramentaires gélasiens et souris théophages
    15 septembre 2018

  73. Des Odes de Salomon au jaune liturgique
    15 décembre 2018

  74. Il était une fois … La (fausse) question de l’âme des femmes
    1er avril 2019