Caritaspatrum
Accueil du siteCONTROVERSES ET DEBATS
Dernière mise à jour :
lundi 30 novembre 2020
Statistiques éditoriales :
877 Articles
1 Brève
81 Sites Web
69 Auteurs

Statistiques des visites :
385 aujourd'hui
694 hier
1033749 depuis le début
   
Lorsque l’Empire romain se désagrégea...
vendredi 5 juin 2020

popularité : 6%

L’Antiquité tardive couvre les trois derniers siècles, jusqu’à la fin canonique du 4 septembre 476 et la déposition du dernier empereur Romulus, fils d’Oreste, dénommé Augustule, « le petit Auguste », trois siècles qui caractérisent aussi le « Bas-Empire », une notion qui porte en elle, un état déjà dégénéré de l’Empire romain.

Les romains de l’antiquité tardive ont-ils pensé leur époque décadente ? Dès le 1er siècle, Caton l’Ancien (234 -149) l’envisageait, et à défaut de percevoir la fin du monde romain, celle de l’Empire, ceux-ci ont médité sur le vieillissement des institutions et celui du monde…

Une mise au point proposée par l’émission « Carbone 14 », le magazine de l’archéologie sur France Culture avec Claire Sotinel, professeure d’histoire romaine à l’Université Paris-Est-Créteil, spécialiste de l’antiquité tardive, directrice du Centre de Recherche en Histoire Européenne Comparée (CRHEC), qui nous propose toutefois une autre lecture, bien plus optimiste.