Caritaspatrum
Accueil du siteSOURCES
Dernière mise à jour :
vendredi 25 septembre 2020
Statistiques éditoriales :
867 Articles
1 Brève
78 Sites Web
68 Auteurs

Statistiques des visites :
1771 aujourd'hui
2112 hier
936239 depuis le début
   
« Vision que vit Isaïe », collection « La Bible d’Alexandrie »
mardi 10 décembre 2019
par Jean-Claude LARCHET
popularité : 4%

Ce volume se rattachant à la collection « La Bible d’Alexandrie » qui propose progressivement une traduction abondamment annotée de la Bible selon la version grecque de la Septante, a une physionomie différente de celle des autres volumes par sa couverture et par son contenu. Étant donné le volume du texte, A. Le Boulluec et P. Le Moigne ont choisi de présenter son intégralité sans annotation, réservant celle-ci à un volume séparé, à paraître ultérieurement. Le texte est néanmoins suivi ici d’une brève présentation, qui précise aussi l’esprit de la traduction proposée. Cette présentation est suivie d’un glossaire relatif aux personnes et aux lieux, qui est fort utile pour ce texte, mais aussi pour d’autres textes de la Bible.

Rappelons que la Septante, traduction grecque de la Bible hébraïque élaborée à Alexandrie vers 270 avant J.-C. par 72 traducteurs, est le texte de référence de la Bible pour les Pères grecs et aujourd’hui encore pour l’Église orthodoxe.

La version de la Septante est souvent une interprétation, obéissant à certains principes spirituels, qui l’écarte parfois sensiblement du texte hébreu (il y a souvent aussi des différences de numérotation des chapitres et des versets). Cela est vrai en particulier pour le texte d’Isaïe. Les deux éditeurs, dans leur présentation notent : « Le lecteur de ce livre, s’il consulte en parallèle une traduction française du livre d’Isaïe faite sur l’hébreu, sera très certainement surpris de l’envergure, quantitative et qualitative, des différences qu’il observera entre les deux versions.

De fait, l’auteur de la LXX d’Isaïe s’écarte très souvent de son modèle hébreu, pour suivre une voie propre. » Par exemple, là où le texte hébreu dit : « Préparez le massacre de ses fils pour la faute de leur père. Qu’ils ne se lèvent plus pour conquérir la terre et couvrir de villes la face du monde », le texte grec dit : « Prépare tes enfants pour qu’on les gorge à cause des fautes de ton père, afin qu’ils ne se lèvent pas, qu’ils n’héritent pas de la terre et qu’ils n’emplissent pas la terre de guerres » (14, 21). Là où le texte hébreu dit : « C’est pourquoi, ce qu’ils ont pu sauver et leurs réserves, ils les portent au-delà du torrent des Saules », le texte grec dit : « Se peut-il encore qu’il soit sauvé ? Car je conduirai des Arabes contre le ravin, et ils le prendront » (15, 7). Là où le texte hébreu dit : « Envoyez l’agneau du maître du pays, de Séla, située vers le désert, à la montagne de la fille de Sion », le texte grec dit : « J’enverrai comme des reptiles contre le pays de la montagne de Sion : serait-elle un rocher désert ? » (16, 1). Là où le texte hébreu dit : « Oui, comme une femme délaissée et accablée, Yahvé t’a appelée, comme la femme de sa jeunesse qui aurait été répudiée, dit ton Dieu », le texte grec dit le contraire : « Ce n’est pas comme une femme abandonnée et découragée que le Seigneur t’a appelée, ni comme une femme haïe dès sa jeunesse, dit ton Dieu » (54, 6).

A. Le Boulluec et P. Le Moigne soulignent que la différence ne vient pas de ce que le traducteur grec aurait mal connu l’hébreu, ou mal compris le texte original, ou aurait disposé d’un texte de référence différent de celui que nous connaissons maintenant, mais d’un choix conscient et raisonné de sa part, obéissant à un projet théologique tout à fait cohérent. Ils notent encore que « cette traduction, pour éloignée qu’elle soit de son modèle et du texte hébreu que nous lisons aujourd’hui, n’est cependant pas une trahison. Il semble bien que l’auteur, un juif très probablement lettré, ait voulu actualiser le message biblique qu’il avait la charge de transmettre ».

A. Le Boulluec et P. Le Moigne ont réalisé ici une très bonne traduction française même si certains choix sont parfois discutables (comme celui de rendre partout le mot pneuma par souffle, alors qu’il signifie parfois esprit). Cette traduction sera utile aux fidèles orthodoxes, qui, durant une partie du Grand Carême, ont comme tâche de lire journellement le livre d’Isaïe. Ce livre occupe évidemment aussi une place importante dans les Vêpres des fêtes, où les parémies (lectures de l’Ancien Testament ayant une dimension prophétique par rapport à l’Économie du Verbe incarné) l’incluent presque toujours.

Jean-Claude Larchet

Source : orthodoxie.com

 
Articles de cette rubrique
  1. « Les « Propos sur la contrition » de Jean Chrysostome et le destin d’écrits de jeunesse méconnus »
    20 mai 2010

  2. « L’Eucharistie, école de vie » chez Jean Chrysostome
    15 février 2010

  3. Origène, « Commentaire sur l’Épitre aux Romains », vol. I, Livres I-II.
    20 février 2010

  4. Les symboles du christianisme ancien (Ier-VIIe siècle) de Gérard-Henry Baudry.
    10 avril 2010

  5. Grégoire le Grand, « Morales sur Job ». Sixième partie (Livres XXX-XXXII).
    20 juin 2010

  6. Paroles et exemples des Anciens. Recueil ascétique de Paul Evergétinos
    20 juillet 2010

  7. « Paroles et exemples des Anciens. Recueil ascétique de Paul Evergétinos », tomes 3 et 4.
    20 août 2010

  8. « La tradition grecque de la Dormition et de l’Assomption de Marie ».
    20 septembre 2010

  9. Jean Damascène, « La Foi orthodoxe »
    20 octobre 2010

  10. Actes et passions des martyrs chrétiens des premiers siècles
    20 novembre 2010

  11. Philippe Henne, « La Bible et les Pères »
    20 décembre 2010

  12. Maxime le Confesseur, « Questions à Thalassios (I-XL) ».
    25 janvier 2011

  13. Grégoire de Nysse, « Contre Eunome, I » (vol. 2)
    25 février 2011

  14. Stephane Bigham, « Les images chrétiennes »
    25 mars 2011

  15. Patristique et oecuménisme : thèmes, contextes, personnages
    20 avril 2011

  16. Philippe Henne, « Tertullien l’Africain »
    20 mai 2011

  17. Clément d’Alexandrie, « Quel riche sera sauvé ? »
    25 juin 2011

  18. « L’Antichrist ». Anthologie introduite par Cristian Badilita
    25 juillet 2011

  19. Alexandre Faivre, « Chrétiens et Eglises, des identités en construction ».
    15 septembre 2011

  20. Origène, « Commentaire sur l’Épître aux Romains, tome III, Livres VI-VIII »
    25 octobre 2011

  21. Évagre le Scholastique, « Histoire ecclésiastique - Livres I-III »
    30 novembre 2011

  22. Riches et pauvres dans l’Église ancienne
    30 janvier 2012

  23. Saint Maxime le Confesseur (580-662)
    20 mars 2012

  24. Recension « Les Pères de l’Eglise et la chair »
    20 avril 2012

  25. Patristique et œcuménisme : thèmes, contextes, personnages.
    15 juin 2012

  26. Textes en ligne des Pères dans la Foi - sur Migne.fr
    15 juillet 2012

  27. « Basile le Grand » de Philippe HENNE
    20 juillet 2012

  28. Antonio Orbe, « Introduction à la théologie des IIe et IIIe siècles »
    20 août 2012

  29. Maxime le Confesseur, « Questions à Thalassios », vol. 2
    20 octobre 2012

  30. Recension : Cyprien de Carthage, « Ceux qui sont tombés »
    20 novembre 2012

  31. Grégoire de Nysse, « Contre Eunome », II.
    15 décembre 2013

  32. Origène, « Commentaire de l’épître aux Romains », Livres IX-XI.
    20 décembre 2012

  33. Jean Chrysostome, « Homélies sur la Résurrection, l’Ascension et la Pentecôte », tome 1.
    15 mars 2014

  34. Amphiloque d’Iconium, Homélies – Fragments – Lettres
    15 février 2013

  35. « Divine liturgie de saint Jacques, Frère du Seigneur en slavon et en français »
    5 juillet 2014

  36. « La lettre au service du Verbe ». Correspondance de Paulin de Nole.
    25 avril 2013

  37. Philippe Henne, « Le vertige divin. La saga des stylites »
    5 août 2014

  38. Anastase le Sinaïte, « Trois homélies », suivies de « Questions et réponses spirituelles et pastorales choisies ».
    20 juillet 2013

  39. « Prier quinze jours avec Jean Chrysostome » de Laurence Brottier.
    15 octobre 2014

  40. « Constantin le Grand. Empereur romain, empereur chrétien »
    20 août 2013

  41. « Discours ascétiques. Commentaires » d’Abba Isaïe.
    25 novembre 2014

  42. Eusèbe de Césarée, « Vie de Constantin ».
    20 octobre 2013

  43. Hiéromoine Macaire de Simonos-Pétra, « Le Synaxaire. Vie des saints de l’Église orthodoxe »
    25 janvier 2015

  44. Jean Chrysostome , « L’impuissance du diable ».
    20 novembre 2013

  45. Recension : Guillaume BADY, « Jean Chrysostome, Trop occupé pour t’occuper de ta vie ?
    20 avril 2015

  46. Père Théodore Papanicolaou, « La vision de la mort à la lumière des Pères de l’Eglise »
    25 mai 2015

  47. Grégoire de Nysse, Éloge de Grégoire le Thaumaturge. Éloge de Basile.
    25 décembre 2015

  48. Ambroise de Milan, « La fuite du siècle »
    10 février 2016

  49. Maxime le Confesseur, Questions à Thalassios,
    10 mars 2016

  50. Michel Quenot, « Maladie et guérison : les saints médecins anargyres »
    15 octobre 2016

  51. Pseudo-Denys l’Aréopagite « Les Noms divins, I-IV », « Les Noms divins V-XIII – La Théologie mystique »
    5 décembre 2016

  52. Philippe Henne, « Clément d’Alexandrie »,
    5 janvier 2017

  53. Grégoire de Nysse, « Réfutation de la profession de foi d’Eunome ».
    10 février 2017

  54. Cyrille d’Alexandrie, « Contre Julien », tome Il, livres III-V.
    25 avril 2017

  55. Grégoire Palamas, « Traités démonstratifs sur la procession du Saint-Esprit »
    25 mai 2017

  56. Isidore de Péluse, « Lettres, tome III, 1701-2000 »
    10 octobre 2017

  57. Evagre le Pontique, « Chapitres sur la prière ».
    10 décembre 2017

  58. Évagre le Pontique, À Euloge – Les vices opposés aux vertus.
    15 janvier 2018

  59. Grégoire de Nysse, Lettre canonique. « Lettre sur la Pythonisse » et autres lettres pastorales.
    10 février 2018

  60. Patrick Koelher, « Sainte-Odile. Le mont et les grâces »
    10 juillet 2018

  61. Jean Chrysostome, « Panégyriques de martyrs », tome I
    5 août 2018

  62. Grégoire de Nysse, « Homélies sur le Notre Père »
    5 septembre 2018

  63. Recension : Saint Grégoire Palamas, « Les Cent cinquante chapitres »
    10 janvier 2019

  64. Cyrille d’Alexandrie, Commentaire sur saint Jean. Tome I (Livre I)
    5 mars 2019

  65. Origène et la fonction révélatrice du Verbe incarné
    5 juin 2019

  66. L’Abeille et l’acier, Clément d’Alexandrie et Origène
    15 juillet 2019

  67. « Symphonia » La concorde des textes et des doctrines dans la littérature grecque jusqu’à Origène
    20 août 2019

  68. Sources Chrétiennes. Apport grec et latin à la culture européenne
    25 septembre 2019

  69. Recension : Grégoire de Nysse, « Trois oraisons funèbres » et « Sur les enfants morts prématurément ».
    10 octobre 2019

  70. « Le Cantiques des cantiques » dans la Septante
    10 novembre 2019

  71. « Vision que vit Isaïe », collection « La Bible d’Alexandrie »
    10 décembre 2019

  72. « Saint Ménas, soldat et martyr. Sa vie, ses miracles, son sanctuaire »
    20 février 2020