Les portraits funéraires du Fayoum
vendredi 20 juillet 2018

Peints sur des plaquettes de bois précieux ou sur de la toile de lin, les portraits du Fayoum sont datés de la période romaine : du Ier au IVe siècle ap. J.-C. Il en existe quelques milliers conservés dans les musées depuis que W. M. Flinders Petrie découvrit en mars 1888 « un immense cimetière d’époque romaine avec des chambres tombales en brique contenant encore les corps de leurs propriétaires ». L’émotion le saisit lorsqu’il aperçoit, encore fixé sur sa momie, le premier portrait, "une jeune fille magnifiquement dessinée, dans de douces teintes grises.

Bienvenus sur le site Portraits du Fayoum