« Paroles et exemples des Anciens. Recueil ascétique de Paul Evergétinos », tomes 3 et 4.
vendredi 20 août 2010
par Jean-Claude LARCHET

C’est peu après les tomes 1 et 2 que paraissent les tomes 3 et 4 de ce grand classique de la spiritualité orthodoxe, connu et habituellement désigné comme « l’Évergétinos » – du nom de son auteur, Paul, fondateur, à Constantinople au XIe siècle, du monastère de l’Évergétis – mais qui s’intitule en réalité « Recueil des paroles inspirées et des enseignements des pères saints et théophores, rassemblés à partir de tous leurs écrits inspirés, disposé de façon simple et profitable ». Rappelons que cette anthologie thématique de textes spirituels, d’abord largement diffusée sous forme de manuscrits, fut éditée pour la première fois au XVIIIe siècle par saint Nicodème l’Hagiorite, qui publia dans le même temps une autre anthologie célèbre, mais chronologique et plus centrée sur la voie hésychaste : la « Philocalie des Pères neptiques ».

Les tomes 3 et 4 de l’Évergétinos sont constitués chacun, comme les tomes 1 et 2, de cinquante chapitres dont chacun commence par l’énoncé d’une thèse qu’illustrent, de points de vue différents, un certain nombre de passages tirés des œuvres d’auteurs spirituels divers (Amphiloque, Anastase le Sinaïte, Antiochos le Pandecte, Barsanuphe, Jean Cassien, Diadoque de Photicé, Ephrem le Syrien, Grégoire le Dialogue, Isaac le Syrien, Isaïe de Scété, Marc le Moine, Maxime le Confesseur, Nil, Pallade, Abba Zossime), des Apophtegmes et des Vie des saints. Dans l’ensemble de l’anthologie sont finalement abordés presque tous les aspects de la vie spirituelle telle que la conçoivent les Pères.

Beaucoup de ces textes ont déjà été traduits au sein des œuvres de leurs auteurs respectifs. Mais l’auteur de l’anthologie a parfois retouché les textes pour les adapter à son propos, ou composé certains textes en rassemblant et en reliant des citations éparses. Si le P. Nicolas Molinier a soumis les premiers à une sérieuse relecture et a apporté, le cas échéant, les corrections nécessaires, il a traduit entièrement les seconds, et nous fait bénéficier à cette occasion de sa belle maîtrise de la langue française classique. Chaque tome est muni d’une table des matières détaillée et d’un index des auteurs. Le tome 4 comporte une bibliographie qui indique notamment les éditions complètes éventuelles, en traduction française, des textes cités, ainsi que les principales études « évergétiniennes ».

Ce livre est utile au même titre que la philocalie comme guide de la vie spirituelle. Tous les textes sont abordables, et leur brièveté permet une lecture journalière même lorsqu’on dispose de peu de temps. Que le hiéromoine Nicolas Molinier soit remercié pour ce bel et bon travail qui mérite de nombreux lecteurs.

On peut se procurer ces volumes auprès du Monastère Saint-Antoine-le-Grand (Font de Laval, F 26190 Saint-Laurent-en-Royans, Fax : 04 75 47 53 68), ou auprès du Monastère de Solan (F 30330 La Bastide d’Engras, Fax : 04 66 82 99 08), ou encore à la librairie de l’Institut Saint-Serge.

Jean-Claude Larchet

Source : www.orthodoxie.com

Anciens 3