Caritaspatrum
Accueil du site
Dernière mise à jour :
vendredi 25 septembre 2020
Statistiques éditoriales :
867 Articles
1 Brève
78 Sites Web
68 Auteurs

Statistiques des visites :
336 aujourd'hui
2135 hier
932692 depuis le début
   
Annonces
COLLOQUES A VENIR

« Classique et barbare » : la sculpture de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge (IVe-Xe siècle). Du corpus aux humanités numériques.

organisé par : L’association SATHMA (Sculptures de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge)

Lieu : Ecole du Louvre, amphithéâtre Michel-Ange - Paris

Dates : 24-25 septembre 2020

Pour en savoir plus, cliquer ici

 
Brèves
VIENT DE PARAITRE
mardi 15 septembre

Bernadette CABOURET

LA SOCIETE DE L’EMPIRE ROMAIN D’ORIENT : IVe-VIe SIECLE

On peut choisir d’étudier l’Empire romain par le biais des événements généraux et des vicissitudes militaires ou politiques, on peut faire l’histoire des grands hommes en suivant des sources antiques qui les ont privilégiés. Mais on peut aussi s’intéresser aux composantes anonymes de la société qui a incarné cette histoire. Les femmes et les hommes qui ont peuplé villes et campagnes de l’Orient romain sont ici présentés en une période particulière, celle de l’Antiquité tardive. Pourquoi l’Antiquité tardive ? C’est une époque de bouleversements et de profonds remaniements : le gouvernement impérial devient un dominat, l’Etat impose des contraintes qui sont vivement ressenties et l’économie se transforme, la séparation est consommée entre l’Orient et l’Occident et le christianisme modifie les comportements, les pensées, bref paraît irriguer et informer la société.

Éditeur : Presses Universitaires Rennes

ISBN : 978-2753579835

 
lundi 15 juin 2020
L’ascendance taïfale de Silvania ou la révélation d’un mensonge généalogique

Le balancier de mon humeur, Bessus ami, me fait osciller intérieurement de la curiosité enthousiaste au doute paralysant, ou pour le dire à la façon de notre bouillant Jérôme, je tiens le loup par les oreilles et je ne sais ni de quelle façon le lâcher ni comment le retenir [1]. Mon loup est l’aveu que me fit hier le père de mon épouse.

Sentant sa mort prochaine, il m’avait convoqué sub secreto, souhaitant libérer sa conscience d’un « mensonge généalogique », ce sont ses mots, transmis de génération en génération aux membres de sa famille depuis deux siècles : « C’est pourquoi ma fille a toujours affirmé , comme tu le sais, que son quadrisaïeul paternel, chrétien vivant la sainteté ordinaire dans la voie du mariage, était le jeune frère de deux aînés, Romain et Lupicin, ermites à l’origine du monastère de Condat [2] que vous fréquentez régulièrement.

 

[1] Si Jérôme en effet utilise cette expression devenue proverbiale, Je tiens le loup par les oreilles (par exemple dans son Adversus Iohannem Hierosolymitanum), le premier commentateur en est Térence qui ajoute à la suite, comme l’avait en mémoire Bacchus : je ne sais ni de quelle façon le lâcher ni comment le retenir (Phormio, 506).

[2] Les lecteurs familiers de cette correspondance savent qu’au Ve siècle les ermites Lupicin et son frère Romain, les deux premiers « Pères du Jura » fondent le monastère de Condat , lequel au VIe siècle, prend un essor important avec le troisième « Père du Jura » Oyand ou Oyend, d’où au VIIe siècle la nouvelle appellation de « Saint Oyend-de-Joux ». En attendant le nouveau nom « Abbaye de Saint-Claude » vers le XIIIe siècle.

Articles les plus récents
vendredi 25 septembre 2020
Disparition de Pierre Monat
Pierre Monat, qui était né le 9 juillet 1934, est décédé le 5 juillet 2020. Professeur à l’Université de Besançon, il a consacré une activité de plusieurs dizaines d’années au latin, plus précisément au latin tardif et chrétien, dans les deux voies de la recherche scientifique, mais aussi de l’initiative pédagogique, car il fut un grand professeur, dont ses anciens étudiants gardent un souvenir admiratif et reconnaissant, aussi bien qu’un vrai savant.

lire la suite de l'article
dimanche 20 septembre 2020
par Marie-Laure CHAIEB
Irénée de Lyon ou l’Unité en question
Du 8 au 10 Octobre 2020, la Faculté de théologie de l’Université Catholique de Lyon et l’Institut des Sources Chrétiennes proposent un colloque scientifique international consacré à la question de l’Unité chez Irénée de Lyon. En effet, à la fin du IIe siècle, la question de l’unité se pose avec une acuité décuplée par l’adversité. D’une part, après les martyres de 177, il s’agit de faire front contre l’ignorance meurtrière des persécutions ; d’autre part, en interne, les communautés et les structures ecclésiales nées dans la diversité culturelle et religieuse sont en plein essor. Aussi, lorsqu’à cette jeunesse s’ajoute le danger de l’éclatement gnostique, devient-il urgent de penser théologiquement l’unité.

lire la suite de l'article
mardi 15 septembre 2020
Chiragan, une villa hors du commun.
Le nom de Chiragan, lieu-dit situé aux portes de la ville de Martres-Tolosane, à soixante kilomètres au sud-ouest de Toulouse, est aujourd’hui internationalement connu par tous les amateurs d’archéologie romaine et de sculpture antique en particulier. De ce site provient en effet le plus impressionnant rassemblement, jamais découvert en France, de portraits, figures mythologiques en ronde-bosse et reliefs de très grande qualité, taillés dans des marbres divers, majoritairement d’Asie Mineure et des Pyrénées.
Bienvenue sur ce site du Musée de Toulouse consacré à cette somptueuse villa de (…)

lire la suite de l'article
jeudi 10 septembre 2020
par Marie-Laure CHAIEB
Préparer un diplôme universitaire « Patrimoine antique et culture chrétienne » ?

La faculté de théologie de l’Université Catholique de Lyon propose un nouveau diplôme universitaire « Patrimoine antique et Culture chrétienne ». accessible en présentiel ou à distance, il permet d’approfondir les relations entre le christianisme et la culture antique en s’appuyant sur le patrimoine particulièrement riche de la ville de Lyon.

Dans le cadre de l’option « iconographie et archéologie paléochrétienne », les étudiants pourront ainsi découvrir les sites chrétiens antiques de Lyon en partenariat avec Lugdunum - Musée et théâtre romains, et le Musée de l’Antiquaille, Espace Culturel du Christianisme à Lyon (ECCLY). cette option sera proposée en dehors du DU à un large public.



lire la suite de l'article
samedi 5 septembre 2020
Décès de Mme Marguerie HARL
La grande helléniste Marguerite Harl, auteure de travaux de référence sur la Septante, est décédée dimanche 30 août à Paris, à l’âge de 101 ans. Agrégée de lettres classiques, auteure d’une thèse de doctorat sur Origène, et spécialiste de la patristique, elle a enseigné le grec ancien à la Sorbonne. Marguerite Harl a aussi créé, en 1986, la collection « La Bible d’Alexandrie », éditée au Cerf, qui a publié une traduction française de la Septante réalisée sous sa direction.

lire la suite de l'article