Caritaspatrum
Accueil du site
Dernière mise à jour :
samedi 15 juin 2019
Statistiques éditoriales :
817 Articles
1 Brève
75 Sites Web
53 Auteurs

Statistiques des visites :
338 aujourd'hui
351 hier
714952 depuis le début
   
Annonces
COLLOQUES A VENIR

La théologie orientale.

organisé par : Département Études patristiques du Centre Sèvres

Lieu : Centre Sèvres - 35bis, rue de Sèvres – 75006 Paris

Dates : 17 mai 2019

Pour en savoir plus, cliquer ici

 
Brèves
VIENT DE PARAITRE
mercredi 1er mai

David K. PETTEGREW, William R. CARAHER, Thomas W. DAVIS

THE OXFORD HANDBOOK OF EARLY CHRISTIAN ARCHAEOLOGY

The Oxford Handbook of Early Christian Archaeology brings together expert work by leading scholars of the archaeology of Early Christianity and the Roman world in the Mediterranean and surrounding regions. The thirty-four contributions to this volume survey Christian material culture and ground the history, culture, and society of the first seven centuries of Christianity in archaeological method, theory, and research. The essays emphasize the link between archaeological fieldwork, methods, and regional and national traditions in constructing our knowledge of the Early Church and Christian communities within the context of the ancient Mediterranean, Near East, and Europe.

Editeur : Oxford Handbooks

ISBN : 978-0199369041

 
vendredi 15 mars 2019
Il était une fois … La (fausse) question de l’âme des femmes

Silvania et Bacchus débusquent le détournement, opéré par le clerc de leur paroisse, d’un texte de Grégoire de Tours sur le deuxième Concile de Mâcon qui aurait débattu de la question de l’âme des femmes. Nous remontons ainsi aux sources de cette légende devenue un mythe au fil des siècles, encore actif de nos jours. Au passage, le lecteur pourra s’interroger sur un autre type de détournement, celui d’un poème de Silvania par Charles Péguy.

Ne considère pas indigne de toi, parce que tu es un homme, d’être enseigné par une femme. Puisque l’homme et la femme ne sont pas différents en leur âme, mais en leur corps, et que le combat contre le diable se fait au moyen de la raison et de la pensée, et non avec le corps, c’est à bon droit que la femme doit avoir confiance. Bessus ami, j’entends ma Silvania relire à voix haute cet extrait du Commentaire sur les Proverbes de Jean Chrysostome qui, à entendre l’éclat de sa diction, la réconforte dans la tempête qu’elle traverse. Mon épouse, en effet, est vent debout depuis la célébration de notre entrée dans la Sainte Quarantaine.

 
Articles les plus récents
samedi 15 juin 2019
A la recherche de la tombe de Dèce.
L’empereur Dèce est connu pour être à l’origine de la première persécution généralisée contre les chrétiens. Il est aussi le premier empereur à être mort au combat. Une expédition archéologique internationale est à la recherche d’un financement pour retrouver la tombe de Dèce qui périt en 251 lors de de la bataille d’Abritus (près de la ville de Razgrad) au nord-est de la Bulgarie (en anglais).

lire la suite de l'article
lundi 10 juin 2019
par Pascal G. DELAGE
La naissance d’une littérature pour femmes
Alors que les femmes sont éloignées des ministères, elles explorent d’autres espaces pour s’y exprimer comme la littérature. Car si le Verbe s’est fait chair, il importe au plus au point à ces dames de savoir lire.

lire la suite de l'article
mercredi 5 juin 2019
Origène et la fonction révélatrice du Verbe incarné
Le livre de Marguerite Harl, « Origène et la fonction révélatrice du Verbe incarné », dont la parution initiale remonte à 1958, est un grand livre à plusieurs titres. Il met en œuvre une méthodologie nouvelle à l’époque, qui consiste à étudier les écrits d’Origène (185/187-251/253) dans leur ordre chronologique. Ainsi sont mises en valeur à la fois la permanence des grandes lignes de la pensée d’Origène et les inflexions apportées au fil du temps.

lire la suite de l'article
jeudi 30 mai 2019
386
Consulat d’Honorius césar et d’Evodius
Les Greuntunges sont vaincus par Théodose. Priscillien, glissant dans l’hérésie gnostique, est ordonné évêque d’Avila par des évêques qu’il avait groupés autour de lui dans la même folie. Après avoir été entendu par quelques assemblées d’évêques, il gagne l’Italie et Rome. Là, il n’est même pas admis en présence des saints évêques Damase et Ambroise (« Chronique » d’Hydace).

lire la suite de l'article
samedi 25 mai 2019
par Pascal G. DELAGE
Marcella
Issue des plus illustres familles romaines, Marcella devint veuve après sept mois de mariage, son mari trouvant peut-être la mort à l’occasion des troubles qui agitèrent l’Urbs au moment de l’usurpation de Magnence. Mais voilà qu’à la surprise des siens, elle refusa obstinément de se remarier. Vivant auprès de sa mère dans son palais de l’Aventin, Marcella prit l’habitude de réunir autour d’elle d’autres clarissimae chrétiennes, de lire et de prier l’Ecriture, de pratiquer les œuvres évangéliques, quand arrive d’Orient à Rome un jeune moine d’origine dalmate…

lire la suite de l'article